Sécurité

Les comportements réflexes à adopter lorsque les sirènes sonnent

  • Le barrage de Cambeyrac régule les crues et retient une grande réserve d’eau.
    Le barrage de Cambeyrac régule les crues et retient une grande réserve d’eau.
Publié le / Modifié le S'abonner

Certains Entrayols ont dû entendre la sirène sonner plusieurs fois, début novembre 2019 : qu’ils se rassurent, il s’agissait d’essais : en effet, un nouveau système (SAIP) est mis en place au niveau national, pour une sirène qui va sonner automatiquement lors d’une situation grave ou de crise. La sirène, située au niveau de l’école publique, 1 rue du Collège, sonne chaque 1er mercredi du mois, à 12 h 15, pour s’assurer de son bon fonctionnement.

En cas d’alerte, lors d’une crise majeure, la sirène émettra un signal montant et descendant pendant trois séquences d’1 minute et 41 secondes, séparées par un petit silence. À ce moment, il est important de respecter les consignes : se mettre en sécurité dans un bâtiment ; arrêter climatisation, chauffage et ventilation, ne pas aller chercher ses enfants à l’école (ils sont protégés par les enseignants), écouter la radio pour se tenir informé.

Ne pas rester dans son véhicule, ne pas téléphoner pour ne pas encombrer les lignes pour les secours, ne pas ouvrir ou rester près d’une fenêtre, ne pas allumer de flamme et ne pas quitter l’abri sans consigne…

Pour les personnes habitant à proximité des barrages, rejoindre sans délai un lieu en hauteur, lors de l’alerte ou lors d’un signal spécifique "corne de brume".

La fin de l’alerte sera un son continu de 30 secondes. Pour plus de renseignements, contacter la mairie.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

218000 €

Maison de caractère avec toiture en lauzes, sur les hauteurs d'Entraygues. [...]

56500 €

Appartement de type 4, duplex, situé au 2ème étage d'un petit immeuble du c[...]

18300 €

Terrain à bâtir de 2230m2 situé à deux pas du centre ville d'Entraygues, av[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir