Aux origines de Decazeville

Abonnés
  • Le départ de la rue Lassalle, début XXe siècle, collection Aspibd
    Le départ de la rue Lassalle, début XXe siècle, collection Aspibd
Publié le

Le dernier livre coécrit par Michel Herranz et Gérard Pertus, "La Salle Decazeville. Un lieu, une famille, une histoire", comble un manque. Il se focalise notamment sur les débuts de la localité et de ses hommes.

La Salle, Lassalle, si ce nom résonne familièrement à nos oreilles et s’il éveille en nous un intérêt, c’est parce qu’il est inscrit en nous, dans notre ADN pourrait-on presque écrire. La Salle, c’est avant tout un lieu. Le mot sert à indiquer une maison isolée mais où l’on s’y sent en sécurité, puis un hameau, un village. Cette appellation est relativement courante dans le sud de la France.

Lassalle, l’histoire d’une famille

Lassalle c’est aussi l’histoire d’une famille. Dans le Bassin, les seigneurs venus s’installer au lieu-dit Lassalle ont pris le nom du site pour se forger un nom. C’est ainsi que les "Joulia" ont agrémenté leur patronyme d’un "Lassalle" qui leur donnait de la hauteur pour marquer leur rang seigneurial et se distinguer du menu peuple qui l’entourait, devenant les "Joulia de la Lassalle".

Puis notre région reculée, fut riche en événements. Depuis le haut Moyen Âge jusqu’à nos jours, elle a connu de nombreux épisodes, mis parfois en relation avec la grande Histoire de France, l’histoire locale prenant alors un tout autre relief.

En sept chapitres, tout ce passé est décortiqué, bien expliqué : les différents seigneurs du Bassin, la généalogie des Joulia, les richesses souterraines, le château de La Salle (avec des incertitudes qui demeurent), les houillères et les fonderies, l’émergence de Decazeville, ses quartiers (avec des noms aux origines occitanes), etc.

Comme à l’accoutumée avec cette série de livres édités par l’Aspibd, l’ouvrage, de bonne facture, contient une foultitude d’illustrations (photos, d’époque, gravures, plans, cartes) dont certaines sont inédites. Chaque ville a sa propre histoire, à vous de la saisir, de mieux la comprendre.

Prix du livre : 25 €, en vente au musée de l’Aspibd (zone du Centre) et dans les librairies et maisons de la presse de la région.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

45000 €

A VENDRE- Appartement T2 avec terrasse, cave et parking.Dans résidence calm[...]

76750 €

A découvrir petite maison de ville mitoyenne type 4 de 90 m2 habitables com[...]

29000 €

Decazeville : Parcelles de terrains à bâtir libres de constructeur au sein [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir