Decazeville : le film de Pierre Zellner "Basta Capital" en avant-première au cinéma La Strada

  • Durant le tournage dans le Bassin.
    Durant le tournage dans le Bassin. Repro CPA
  • Durant le tournage dans le Bassin.
    Durant le tournage dans le Bassin. Repro CPA
  • L'affiche du film qui sera projeté, lundi 13 janvier, à 20 heures, au cinéma La Strada, à Decazeville. L'affiche du film qui sera projeté, lundi 13 janvier, à 20 heures, au cinéma La Strada, à Decazeville.
    L'affiche du film qui sera projeté, lundi 13 janvier, à 20 heures, au cinéma La Strada, à Decazeville. Repro CPA
Publié le

Le film de Pierre Zellner a été tourné à Cransac et Viviez, au printemps 2018. Il sera présenté, en avant-première, et en présence du réalisateur, ce lundi 13 janvier, à 20 heures, au cinéma La Strada, à Decazeville.

J’ai réalisé le film que je voulais. " C’est par ces quelques mots que le réalisateur Pierre Zellner avait donné le clap de fin du film qu’il a tourné durant plusieurs semaines, dans le Bassin, principalement à Cransac et Viviez, au printemps 2018. Un film militant, engagé, à l’image de son jeune réalisateur, qui s’est tourné vers le cinéma et l’écriture scénaristique après avoir été guitariste de jazz. Titulaire d’un diplôme de technicien réalisateur, il réalise trois courts-métrages de fiction et œuvre comme monteur, cadreur et premier assistant-réalisateur pour de nombreux films documentaires, institutionnels, clips ou longs-métrages, apprend-on dans sa biographie. Tout particulièrement engagé en faveur des sans-papiers, il va vivre dans la jungle de Calais en 2015 dans les mêmes conditions que les migrants pour leur apprendre le français et lui l’arabe. Une expérience qui l’a plus que jamais convaincu de l’urgence de construire une société plus humaine, dans un monde de plus en plus inégalitaire.

Des patrons du Cac 40 séquestrés pour changer de politique

Pour réaliser ce film, qui devait s‘appeler à l’origine "La Décapitalisation ", Pierre Zellner a véritablement payé de sa personne. Dans tous les sens du terme. "J’ai pris beaucoup de risques pour ce film", confirmait-il, à l’issue du tournage. Outre une contribution participative, via une plateforme de crowdfunding, le trentenaire y est allé d’un prêt bancaire, pour financer ce film, à l’affiche duquel l’on retrouve notamment Anne-Laure Gruet, Jean-Jacques Vanier, Olivier Pagès. Un film politique donc, un brin provocateur, qui devrait trouver une résonance particulière en cette période de forte agitation sociale, en France, mais aussi dans de nombreux autres pays, puisqu’il est question de la séquestration de patrons du Cac 40 par un groupe d’activistes qui veulent obliger le gouvernement et le président Macron à changer de cap et à appliquer une politique anticapitaliste, après la mort de l’un des leurs…

Et si le sujet du film est particulièrement sérieux et critique, Pierre Zellner n’hésite pas à manier l’humour pour faire passer son message, comme l’on peut s’en rendre compte sur la bande-annonce du film, où l’on découvre Alexandre Bompard, patron de Carrefour, réparer bénévolement des appareils électroménagers, tandis que Bernard Arnault, le PDG du groupe LVMH s’adonne à la couture et Vincent Bolloré à la menuiserie. On regrettera simplement que la sortie en salles du film de Pierre Zellner soit repoussée au mois de novembre, alors qu’elle était logiquement programmée en cette fin janvier. Les cinéphiles pourront toutefois assister à la projection, en avant-première, de " Basta Capital ", ce lundi 13 janvier, à 20 heures, au cinéma La Strada à Decazeville, en présence du réalisateur. " Je ne propose pas une opinion dogmatique mais la mise en scène d’un véritable débat d’idées autour de la révolution et des problématiques contemporaines ", expliquait récemment Pierre Zellner.

J.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

106000 €

Maison de ville proche centre ville avec 2 appartements garage et jardin . [...]

94000 €

A VENDRE-Grande maison de ville comprenant 2 appartements de 110 m2 chacun,[...]

90000 €

Maison composée de 3 appartements indépendants.Le premier est de type 5 ave[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir