L’Oustal : sept étages à Bercy pour être à la hauteur des ambitions aveyronnaises

Abonnés
  • Extraite d’un banc situé en pleine terre rouergate dans le Causse Comtal, entre Espalion et Rodez, taillée par un compagnon du devoir aveyronnais, symbolisant de l’avis même des participants « le dynamisme des hommes et des femmes de chez nous », la première pierre de L’Oustal a été posée le 23 décembre 1993 dans le nouveau quartier de Bercy par Jacques Chirac, maire de Paris, entouré, en particulier, de Jean Puech, de Roger Ribeiro, de Paul Pernin ou encore de Guy Verdier.
    Extraite d’un banc situé en pleine terre rouergate dans le Causse Comtal, entre Espalion et Rodez, taillée par un compagnon du devoir aveyronnais, symbolisant de l’avis même des participants « le dynamisme des hommes et des femmes de chez nous », la première pierre de L’Oustal a été posée le 23 décembre 1993 dans le nouveau quartier de Bercy par Jacques Chirac, maire de Paris, entouré, en particulier, de Jean Puech, de Roger Ribeiro, de Paul Pernin ou encore de Guy Verdier. Repro CPA
  • Sous les yeux, notamment, de Maurice Solignac, président de la Fédération nationale des amicales aveyronnaises (à droite), de Jean Briane, député de la 1re circonscription de l’Aveyron (juste derrière lui), de Jean Puech, minitre, ou de Jacques Chirac, maire de Paris, la première pierre a été bénie par monseigneur Soubrié, évêque auxiliaire de Paris.
    Sous les yeux, notamment, de Maurice Solignac, président de la Fédération nationale des amicales aveyronnaises (à droite), de Jean Briane, député de la 1re circonscription de l’Aveyron (juste derrière lui), de Jean Puech, minitre, ou de Jacques Chirac, maire de Paris, la première pierre a été bénie par monseigneur Soubrié, évêque auxiliaire de Paris. Repro CPA
  • C’est Jacques Chirac qui a offert à Maurice Solignac le panneau qui « identifie » la rue où L’Oustal est sorti de terre.
    C’est Jacques Chirac qui a offert à Maurice Solignac le panneau qui « identifie » la rue où L’Oustal est sorti de terre. Repro CPA
  • Ambassade du Rouergue à Paris, L’Oustal a été inauguré le 23 décembre 1996 par Jacques Godfrain, ministre délégué à la Coopération, député de l’Aveyron et maire de Millau (une paire de ciseau à la main). Derrière lui, dans le désordre, Roger Ribeiro, directeur de la Caseg, Marc Censi, président du conseil régional Midi-Pyrénées et maire de Rodez, Bellino Ghirard, évêque de Rodez et de Vabre (qui a béni l’immeuble), ou encore Jean Briane, député de l’Aveyron.
    Ambassade du Rouergue à Paris, L’Oustal a été inauguré le 23 décembre 1996 par Jacques Godfrain, ministre délégué à la Coopération, député de l’Aveyron et maire de Millau (une paire de ciseau à la main). Derrière lui, dans le désordre, Roger Ribeiro, directeur de la Caseg, Marc Censi, président du conseil régional Midi-Pyrénées et maire de Rodez, Bellino Ghirard, évêque de Rodez et de Vabre (qui a béni l’immeuble), ou encore Jean Briane, député de l’Aveyron. Repro CPA
  • Respectivement président et vice-président de la SCPI (société civile en placement immobilier) L’Oustal des Aveyronnais, Roger Ribeiro et Gérard Paloc (celui-ci est également président de l’association L’Oustal des Aveyronnais de Paris, qui gère les conventions d’occupation d’un an renouvelables deux fois) se réjouissent de l’existence de L’Oustal. Ils sont unanimes : « Cette construction au cœur de Bercy n’est pas une opération financière mais un acte de foi ! ». Respectivement président et vice-président de la SCPI (société civile en placement immobilier) L’Oustal des Aveyronnais, Roger Ribeiro et Gérard Paloc (celui-ci est également président de l’association L’Oustal des Aveyronnais de Paris, qui gère les conventions d’occupation d’un an renouvelables deux fois) se réjouissent de l’existence de L’Oustal. Ils sont unanimes : « Cette construction au cœur de Bercy n’est pas une opération financière mais un acte de foi ! ».
    Respectivement président et vice-président de la SCPI (société civile en placement immobilier) L’Oustal des Aveyronnais, Roger Ribeiro et Gérard Paloc (celui-ci est également président de l’association L’Oustal des Aveyronnais de Paris, qui gère les conventions d’occupation d’un an renouvelables deux fois) se réjouissent de l’existence de L’Oustal. Ils sont unanimes : « Cette construction au cœur de Bercy n’est pas une opération financière mais un acte de foi ! ». Rui Dos Santos
Publié le

Porté, dès l’origine, par quatre piliers, Maurice Solignac, Roger Ribeiro, Raymond Mouly et Guy Verdier, dont deux sont toujours en vie, ce projet d’envergure comprenait ainsi un ensemble de locaux associatifs, des salles de réception,un programme de 80 logements et des commerces avec,au total, 7 000 m2 utiles au cœur de ce nouveau quartierde paris. La première pierre a été posée le 23 décembre 1993et l’inauguration a eu lieu trois ans après, jour pour jour.

Jeudi 23 décembre 1993. Jacques Chirac est maire de Paris. C’est lui qui a présidé la cérémonie de la pose de la première pierre de L’Oustal, la "Maison des Aveyronnais" qui allait sortir de terre en plein cœur du nouveau quartier de Bercy, dans le 12e (il n’y a pas de hasard !) arrondissement de la capitale. Plus de 600 personnes étaient ainsi rassemblées, rue de l’Aubrac, la veille de Noël....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

43300 €

Venez découvrir ce terrain situé sur les hauteurs de Decazeville. Terrain c[...]

54500 €

Terrain constructible d'environ 3184m². Eau et électricité en bordure de te[...]

29000 €

Terrain constructible de 1112 m2 proximité village et Villefranche de Rouer[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?