Sport

Rugby : Decazeville ne se cache plus et déborde d’ambition à Saint-Cernin

  • Decazeville est actuellement 3e de sa poule.
    Decazeville est actuellement 3e de sa poule. Centre Presse / Jean-Louis Bories / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans le cadre de la 12e journée de Fédérale 3, le Sporting club Decazevillois se déplace sur la pelouse de Saint-Cernin ce dimanche.

Jouer à Saint-Cernin n’est jamais une partie de plaisir ! Mais ce premier match de l’année, et de la phase retour, aura le mérite pour le Sporting de planter le décor et de savoir si les hommes d’Anthony Julian et Tim Bowker ont digéré les fêtes.

Reprenant le chemin des terrains avec l’idée de pérenniser sa position dans le trio de tête, le Sporting doit confirmer à l’extérieur car derrière ça frappe à la porte. Figeac, prochain adversaire du SCD, ou encore La Saudrune sont en embuscade
et profiteront du moindre faux pas.

« Nous ne ferons pas les voyages à vide »

Alors quoi de mieux que de débuter la dernière ligne droite à Saint-Cernin ! En premier lieu car le combat va être âpre face à des Cantaliens qui ne lâchent rien et ont la réputation d’être durs. En second lieu, car Sor Agout s’y est imposé en décembre, certes de deux petits points (10-12), et que le Sporting se doit de rester
au contact du deuxième du classement avec, pour l’instant, deux points de retard. Un premier déplacement qui semble plaire à Anthony Julian : « Nous avons juste coupé une semaine ce qui me fait dire que je ne suis pas vraiment inquiet pour
notre jeu. On va être attendu partout où nous nous déplacerons. Mais nous ne ferons pas les voyages à vide, nous voulons gagner. Je suis presque serein car il me semble que nous avons gommé beaucoup d’erreurs, notamment devant et à mon avis, on va en surprend plus d’un. »

La détermination et la confiance n’ont pas été altérées dans le camp bleu et blanc qui va en découdre avec une composition classique et façonnée pour ne pas avoir de trou d’air durant les 80 minutes. Si l’absence de Robin Stevens (problème
administratif dans son pays) est à déplorer, Julian et Bowker disposent
de leur épine dorsale avec une charnière créatrice (Vidal, Petitjean),
une conquête solide (Delclaux, Besombes) et une troisième ligne combative
(Lajarrige, Rols, Lavergne). S’il ne manque pas d’atouts, désormais
au Sporting, il va falloir juste retrouver du rythme après une trêve qui s’est dite très studieuse à Decazeville.

Composition de Decazeville : Sigal – Muzzupapa, Barascud, Portero (cap.), Aguemoune – Petitjean (o), Vidal (m) – Lajarrige, Rols, Lavergne –
Besombes, Delclaux – Grasset, Pons, Viguié.

Remplaçants : Nigou, A.Falgayrat, Foulquier, Fontanel, Viala, Accorsi, Pisano.

PHILIPPE CAUFFET
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

63500 €

Appartement de type T3 en très bon état, situé au rez de jardin d'une petit[...]

43300 €

Venez découvrir ce terrain situé sur les hauteurs de Decazeville. Terrain c[...]

199500 €

PROXIMITÉ DECAZEVILLE - Maison en plein cœur de ville et proche de toutes l[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir