Rugby : déjà la dernière chance pour le Lévézou Ségala Aveyron

  • Le LSA XV compte trois points sur le premier non relégable.
    Le LSA XV compte trois points sur le premier non relégable. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Les Ségalis n’ont pas d’autres alternatives que de s’imposer, ce dimanche après midi dès 15 heures sur leur terrain fétiche de Cassagnes face à Villefranche-de-Lauragais, s’ils veulent conserver un espoir de maintien sportif.

Janvier et février vont être décisifs pour nous et ça commence ce dimanche. Il y a six rencontres en huit semaines dont quatre à la maison. Il ne faudra pas se trouer », explique Richard Pioch, l’un des tacticiens du LSA XV, qui veut encore croire en les chances de maintien sportif de son équipe. « Nous avons laissé les gars tranquilles une dizaine de jours pendant les fêtes car ils avaient besoin de se ressourcer et de penser à autre chose qu’au rugby avant de reprendre l'entraînement. Sur la première moitié du championnat, franchement, nous n’avons pas grand-chose à leur reprocher et nous sommes fiers de ce qu’ils ont fait, même si les résultats n’ont pas suivi. Ce n’est pas facile de se battre tous les dimanches face à des équipes dont la densité physique est supérieure, explique Richard Pioch avant de poursuivre. Nous sommes au même niveau que l’année
dernière mais les équipes se sont renforcées. Résultat, la poule est plus relevée et c’est plus compliqué pour nous. »

Le LSA XV s’était incliné de deux points au match aller 

Onzièmes, avec seulement deux points d’avance sur la lanterne rouge Castelnaudary qui compte un match de moins et trois de retard sur Cahors le premier non relégable, les gars du Ségala sont dans une position plus qu’inconfortable.

« Nous savons que cela sera difficile. Il faut d’abord battre Villefranche-de-Lauragais ce dimanche, Cahors dans 15 jours puis Castelnaudary en fin de championnat. Mais cela ne suffira pas. Il faudra forcément grappiller quelques
points à l’extérieur et faire un exploit à la maison face à une bonne équipe. » Le programme n’est donc pas des plus simples pour les Cassagno-Réquistanais. Si l’on se base sur le match d’ouverture de la saison en septembre, lors duquel les
Aveyronnais s’étaient inclinés lors des dernières minutes à Villefranche (27-25) après avoir mené quasiment toute la partie, la tâche ne paraît pas trop difficile. Seulement de l’eau a coulé sous les ponts. Depuis, les Haut-Garonnais, qui occupent la 9e place avec neuf points d’avance sur LSA et un match de moins, semblent quasiment tirés d’affaire pour le maintien. Un maintien qu’ils pourraient valider en s’imposant à Cassagnes. C’est donc encore une fois un match capital
pour le LSA XV qui a grillé tous ses jokers et ne peut plus compter que sur lui-même pour s’en sortir. Pour ne rien arranger, les Lsanais ont joué de malchance lors des derniers entraînements : Jehan De Bancarel et Valentin Rigal, tous deux revenus de blessure, ont rechuté et seront indisponibles un bon moment.

Composition de LSA : Hebrard – Pozzessere, Quarmouchi, Jourdas, Critakis – Miquel (o), Albouy (m) – Mader, Auger, Lallour – Schramm, Regourd (c) – Grunier, Capoulade, Jacquemet. 

Remplaçants : Revel, Gomez, Cransac, Lacaze, Rouquié, Andrieu, Da Silva.

SERGE CARRIÈRE
Voir les commentaires
Réagir