histoire

Rodez : la mémoire des réfugiés espagnols à l’honneur à la Maison de la Région

  • L’exposition est visible jusqu’au 24 janvier, à la Maison de la Région,  située au 41, rue Béteille, à Rodez.
    L’exposition est visible jusqu’au 24 janvier, à la Maison de la Région, située au 41, rue Béteille, à Rodez. repro CPA / Reproduction Centre Presse / repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Mardi dernier, à la Maison de la Région à Rodez, une soixantaine de personnes a participé au vernissage de l’exposition de photos de Paul Senn "Des Espagnols dans les camps".

Ces photographies ont été accompagnées de lecture d’extraits de témoignages sur l’exil et l’internement, par Agnès Sajaloli, directrice du Mémorial du camp de Rivesaltes.

Dans le cadre des commémorations du 80e anniversaire de la Retirada, la Région et le Mémorial du camp de Rivesaltes ont souhaité mettre en avant ce devoir de mémoire. En effet, la Région Occitanie a vu l’existence de 13 camps d’internement des républicains espagnols entre 1939 et 1944, implantés dans 9 des 13 départements du territoire.

La Retirada

De 1936 à 1939, l’avancée progressive et la victoire des troupes franquistes lors de la guerre d’Espagne et après le coup d’État militaire, le 18 juillet 1936, contre la Deuxième République espagnole, entraînent en janvier 1939, un exode sans précédant qui jette sur les routes près d’un demi-million de Républicains espagnols et leurs familles. Cette Retirada, où le franchissement des Pyrénées se fait dans de terribles conditions de froid, de dénuement et se poursuit par une souffrance peut-être pire encore pour ces combattants de la liberté : celle d’être considérés comme indésirables par la France, qui les internera dans des camps où ils subiront la faim, la maladie, l’humiliation, avec la séparation des hommes et des femmes et parfois la déportation vers les camps nazis.

Pour commémorer ce 80e anniversaire, le Mémorial du camp de Rivesaltes a souhaité mener un projet d’ampleur régionale en partenariat avec 14 communes des 9 départements de la Région Occitanie et du département des Pyrénées-Orientales qui partagent cette douloureuse histoire : Agde, Argelès-sur-Mer, Bram, Brens, Lannemezan, Le Barcarès, Le Récébédou, Le Vernet d’Ariège, Noé, Rieucros, Rivesaltes, Saint-Cyprien, Septfonds et Gurs.

Cette exposition, visible jusqu’au vendredi 24 janvier, est constituée de 14 portraits pris par Paul Senn, photoreporter suisse qui a couvert la guerre d’Espagne et ses suites de 1938 à 1942, sur les routes de l’exil et dans les camps. À chaque portrait est associée la parole d’un témoin.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

420 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale, une cu[...]

103000 €

Appartement de type 4 dans une rue calme proche de la mairie de Rodez. Situ[...]

308.07 €

Superbe studio meublé à proximité de l'IUT, du Lycée Monteil, des commerces[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir