Politique

Corinne Ichard en campagne

Abonnés
  • Corinne Ichard est une agricultrice installée au hameau de Soulieysset.
    Corinne Ichard est une agricultrice installée au hameau de Soulieysset.
Publié le / Modifié le S'abonner

Elle avait officialisé sa candidature aux élections municipales (15 et 22 mars) lors d’une séance du conseil en août dernier. La 1re adjointe Corinne Ichard est donc à la tête d’une liste qui a, face à elle, le maire Paul Marty.

Installée comme agricultrice au hameau de Soulieysset, aux côtés de Jacques, son époux, âgée de 51 ans, cette mère de deux grands enfants (Lucas, 23 ans, et Enzo, 19 ans) boucle ainsi son troisième mandat, "j’ai donc acquis des compétences pour gérer les intérêts de la commune". Pour sa première conférence de presse, lundi, elle a annoncé qu’elle serait accompagnée de quatre autres élus actuels et que sa liste serait complète. La commune est passée en dessous de la barre des 1 000 habitants (976) et il n’y a donc plus l’obligation pour les candidats de présenter quinze noms et à parité.

Soucieuse "de développer encore plus" la commune, elle ne souhaite pas réitérer le fonctionnement de ce dernier mandat. "Ce sera une gestion participative de tous les élus ; l’intérêt du village passera avant l’intérêt personnel. Depuis 2014, des projets ont abouti avec le centre médical, la mairie, la salle des fêtes…, mais rapidement, nous n’avons plus été concertés. Le maire prenait les décisions de façon unilatérale. " Visiblement, certaines restent encore en travers de la gorge de Corinne Ichard. "Pour l’aménagement du presbytère de Pradials, il devait y avoir deux logements, il n’y en a eu qu’un et les dépenses ont été trop importantes. Également, le projet défini par le maire pour les travaux de l’enfouissement des réseaux. Ils dureraient plus de dix-huit mois, ce qui serait forcément une gêne pour les commerçants. Le maire a oublié que s’il avait été élu, c’est grâce au soutien des élus !"

Si elle n’a pas dévoilé son programme – une réunion citoyenne est organisée dimanche 19 janvier, à 15 heures, à la salle de l’ancienne mairie pour échanger sur différents thèmes –, certaines pistes ont néanmoins été avancées. "Le maintien des services, la revalorisation du cadre de vie, l’évolution économique, le soutien à l’agriculture…, nous ne manquons pas d’idées. Mais, avant, nous souhaitons rencontrer les habitants et les associations. De même, il est important de stabiliser une équipe pérenne d’employés communaux en les valorisant et les responsabilisant… Tout cela bien entendu sans augmenter les impôts."

Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à La Salvetat-Peyralès

175000 €

Dans un environnement calme, harmonieux et très préservé, en fond de vallé[...]

212000 €

Ancien corps de ferme, en bon état, habitable, chauffage centrale au fioul,[...]

212000 €

Maison en bois éco-responsable, construite en 2007. Un grand séjour ouvert [...]

Toutes les annonces immobilières de La Salvetat-Peyralès
Réagir