Des vœux et des projets bien avancés

  • Les élus et le public.
    Les élus et le public.
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Dimanche avait lieu la cérémonie des vœux de la municipalité. Davy Lagrange, maire délégué de la commune accueillait la population à la salle des fêtes de Noailhac. Il remerciait de leur présence Michèle Buessinger et Christiane Tieulié, conseillers départementaux, les membres du conseil municipal et du conseil consultatif, les membres des associations et Aurélien qui participent grandement à l’animation avec cette année l’organisation du marché de Noël. Il accueillait également les nouveaux habitants, nombreux cette année.

Le bilan de l’année

Quelques mots sur l’année écoulée. Pour la salle d’animation communale, le bureau d’étude est choisi, le montant des aides est pratiquement connu, le démarrage des appels d’offres doit intervenir sous peu. La maison de la santé à Saint-Cyprien qui regroupe plusieurs corps médicaux a été inaugurée le 7 décembre. L’horloge astronomique intervient pour une partie de la nuit afin de maîtriser les économies d’énergie et la pollution nocturne. Le plan local d’urbanisme est désormais piloté par la communauté de communes Conques- Marcillac, quant au projet du classement de Conques en grand site de France, le dossier est bien avancé. Monsieur Lefébvre remercie tous les collaborateurs pour la création de la nouvelle commune et pour la salle d’animation à Noailhac. Suite à la vente de maisons communale, il n’y aurait pas d’emprunts. Il remercie le département pour l’attribution de la subvention.

Droit de réserve oblige, les nouveaux projets seront réalisés par la nouvelle municipalité.

Pour ces élections municipales Bernard Lefébvre, maire de l’actuelle commune et Davy Lagrange sont à nouveau candidats Ces derniers sont en train de constituer la liste de 23 personnes dû à la création de la nouvelle commune. Il y aura une liste paritaire et pas de panachage possible.

La cérémonie se termine autour du verre de l’amitié et le partage de la galette des rois.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir