Rodez : plus de deux heures de blocage sur les réseaux Agglobus et Ruban bleu

  • Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu. Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu.
    Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu. Repro CP -
  • Plus de deux heures de blocage ce mardi matin sur les réseaux Agglobus et Ruban bleu
    Plus de deux heures de blocage ce mardi matin sur les réseaux Agglobus et Ruban bleu Archives CP -
  • Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu. Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu.
    Dès 6 heures ce mardi matin, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué le dépot de Ruban Bleu. Repro CP -
Publié le , mis à jour

Ce mardi matin, une trentaine de personnes ont empêché les mouvements de bus au dépôt ruthénois de Ruban bleu.

Ils sont entrés en action à 6 heures ce matin : Gilets jaunes, syndicalistes (de Solidaires notamment) ou représentants du Nouveau parti anticapitaliste, une trentaine de manifestants opposés à la réforme des retraites ont bloqué hier (palettes de bois à l'appui) les accès au dépôt de Ruban bleu, avenue de Toulouse à Rodez. 

Une trentaine de bus ont ainsi été contraints à l'immobilité, 18 bus urbains et 12 bus scolaires. Un "blocage sauvage" selon la direction, qui aura eu pour effet "d'empêcher les enfants d'aller à l'école et les gens d'aller travailler". Prévenue des faits, la police est venue constater le blocage sans intervenir. 

Une belle pagaille pour les usagers, même si certains chauffeurs de l'entreprise ont effectué leurs rotations en voiture pour prévenir les Aveyronnais, aux arrêts de bus, de ce blocage. La direction, qui souligne "qu'aucun des chauffeurs n'était gréviste", explique que les manifestants ont levé le camp à 8h15 "de manière courtoise" et que le trafic a pu reprendre de manière habituelle à 8h30.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

138000 €

RODEZ - Tour de ville, Appartement de type 3 avec garage, dans résidence d[...]

364 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée, une pièce p[...]

285 €

Situé à proximité de l'IUT, studio de 21 m2, entièrement rénové, comprenant[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?