Auto/moto : dure journée pour Minaudier et Bergounhe sur le Dakar ce mercredi

  • Le buggy N°350 de Jean-Rémy Bergounhe après une réparation d fortune.
    Le buggy N°350 de Jean-Rémy Bergounhe après une réparation d fortune. Repro CP / Repro CP / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

L'étape du jour en Arabie saoudite a été agitée sur le Dakar. Et deux des quatre Aveyronnais engagés en ont fait les frais.

Ainsi, dans une étape arrêtée au km 223 pour cause de mauvais temps et d’accidents multiples, les motards aveyronnais ont connu des fortunes diverses.

Si Florent Vayssade, 28e de l’étape, a gagné quatre places au général et a ainsi grimpé à la 35e, et Lionel Costes, 73e du jour a conservé sa 57e place au général, le Saint-Affricain Loïc Minaudier a, lui, perdu plus d’une 1h 40 pour cause de boîte vitesse bloquée en 4e. Et ce mercredi soir, il fallait faire la mécanique tout seul car c’était une étape marathon lors desquelles les assistances sont interdites, seuls les pilotes pouvant s’entraider.  


Dans la catégorie auto, le Castonétois Jean-Rémy Bergounhe partait à la faute sur une dune cassée et faisait deux tonneaux. Si le buggy N° 350 subissait quelques dégâts, fort heureusement, l’équipage s’en sortait indemne et pouvait immédiatement se mettre à l’ouvrage pour rafistoler le véhicule. Un rafistolage qui leur permettait de rallier l’arrivée à la 39e place avec un débours limité de 40 minutes. Bilan : une seule place de perdue au général où Jean -Rémy Bergounhe pointe maintenant en 21e position. Là aussi, la soirée était consacrée à la mécanique, sans assistance également, en espérant pour lui que tout "tienne" pour l’étape de ce jeudi longue de 379 km dont 365 de spéciale.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir