Luc-La-Primaube : Jean-Philippe Sadoul candidat à sa propre succession

Abonnés
  • Le maire sortant part en campagne pour un troisième mandat, avec une vingtaine de colistiers, pour l’instant.
    Le maire sortant part en campagne pour un troisième mandat, avec une vingtaine de colistiers, pour l’instant. S.O. -
Publié le

Jean-Philippe Sadoul a déclaré, mercredi, sa candidature. Le maire sortant mènera campagne jusqu’au 15 mars, sur les thématiques de l’attractivité, la solidarité et le défi environnemental. La liste complète sera présentée fin janvier.

Le maire de Luc-la-Primaube, Jean-Philippe Sadoul a déclaré officiellement sa candidature. Entouré d’une vingtaine de colistiers, le maire et vice-président de Rodez agglomération souhaite repartir pour un troisième mandat. "D’ici fin janvier, je vous présenterai la totalité de ma liste. J’ai essayé d’être un maire disponible et je serai un candidat très disponible", annonce l’élu.

La déclaration de sa candidature constitue aussi le top départ pour une campagne électorale que le Jean-Philippe Sadoul compte mener tambour battant. Au pas de charge et avec beaucoup de pédagogie. " Jusqu’au 15 mars, on aura tout le temps de faire de la pédagogie et d’expliquer notre programme", souligne le maire sortant, qui compte aussi faire des réunions publiques.

La liste "Union action pour Luc-la-Primaube", renouvelée de moitié, a donc retenu plusieurs thématiques pour faire campagne. "Nous avons choisi la solidarité, le défi environnemental et l’attractivité pour la commune", a expliqué l’élu qui se bat depuis une quinzaine d’années pour la création du parc-exposition de Malan. "Je suis un défenseur ardent de ce projet, je suis sûr qu’il verra le jour et qu’il réussira", ajoute l’édile. Un argument qu’il compte bien sûr utiliser pour faire campagne. Il compte sur "la mise en tourisme de nos territoires pour leur attractivité. On peut imaginer des synergies événementielles avec le musée Soulages. Il y a aussi du tourisme d’affaires à aller chercher", déclare le candidat.

"La commune a prouvé son efficacité"

En plus de ce projet communautaire, Jean-Philippe Sadoul appelle de ses vœux une piscine sur sa commune et un collège. " Je sais qu’un jour il y aura une discussion à ce sujet, car il y a un besoin. Nous avons évoqué le collège public ou privé, la semaine dernière encore avec Jean-François Galliard. On est tous conscients qu’on ne pose pas 15 M€ comme ça sur la table, mais on sait qu’il faudra évoquer ce sujet, avec nos voisins de Baraqueville et Pont-de-Salars ".

Le maire sortant ne souhaite pas s’étendre sur ces projets qui ne sont encore que des souhaits, mais préfère aborder ceux qui sont actuellement sur les rails, soit d’une part la gendarmerie, et de l’autre la maison de santé pluridisciplinaire.

La maison de santé, que le public a pu visiter récemment, sera en effet mise en route prochainement. "La gendarmerie, je la verrai et j’aurais probablement plaisir à l’inaugurer", ajoute Jean-Philippe Sadoul. Tous ces projets font dire à l’édile sortant que sa commune "a prouvé son efficacité". Et d’ajouter : "le maire joue son rôle de proximité. Nous l’avons récemment vu avec la manifestation des gilets jaunes. Nous, les maires, faisons une politique concrète".

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

377 €

IL SE COMPOSE D'UN SEJOUR/SALON AVEC BALCON, D'UN COIN-CUISINE EQUIPE, D'UN[...]

251 €

Studio équipé d'une kitchenette, dans une résidence calme et étudiante proc[...]

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard p[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir