À Rodez le musée évoque Pierre Soulages, le Louvre et bien d'autres œuvres surprenantes

  • La statue acéphale de Gudea est une oeuvre majeure, provenant de la collection du musée du Louvre.
    La statue acéphale de Gudea est une oeuvre majeure, provenant de la collection du musée du Louvre. Salima ouirni / Centre Presse / Salima ouirni
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dans le cadre du siècle Soulages, le musée éponyme  invite à un parcours d'œuvres ayant nourri l'artiste depuis sa jeunesse. Pour la première fois, des œuvres sont exposées au sein de l'espace dédié à l'exposition permanente. Ce parcours est aussi un clin d'œil à l'actuelle exposition dédié à Pierre Soulages, au Louvre. 

À partir de ce samedi 18 janvier et jusqu'au 12 avril, les Aveyronnais auront la chance d'admirer des œuvres uniques, en provenance du musée du Louvre, mais également de celui de Fabre (Montpellier), ainsi que du musée d'art hispanique (Castres). C'est dans le cadre du centenaire "Soulages" que le musée aveyronnais a imaginé cet hommage à l'artiste, natif de Rodez. Le parcours est aussi une résonance à l'actuelle exposition dédiée à l'artiste Pierre Soulages, au musée du Louvre. 

En attendant d'aller découvrir cette exposition, les Aveyronnais peuvent d'ores et déjà admirer une œuvre majeure du Louvre, celle de la statue acéphale de Gudea, dite à l'épaule brisée, dédiée au dieu Ningirsu. Pierre Soulages a énormément d'affection pour cette statue "qui l'a nourrie, en tant qu'artiste", explique Christophe Hazemann, directeur adjoint du musée. En plus de celle-là, le public pourra également découvrir "le bord de mer à Palavas" de Gustave Courbet, Faust (une eau-forte) de Rembrandt, et deux œuvres de Francisco Goya. La visite réserve également des surprises comme cette œuvre de Victor Hugo une "Tâche d'encre" (collection particulière). 

Au travers cette déambulation, c'est aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir l'exposition permanente de Pierre Soulages, qui n'a pas perdu de sa superbe ! Le prochain parcours de ce genre sera dédié au Japon. Le musée exposera certainement "le vase" ou le trophée, créé par Pierre Soulages, à la demande de Jacques Chirac, pour un grand prix de sumo.  

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

5000 €

A vendre centre ville de Rodez, local de stockage (usage de cave ou de rése[...]

655 €

APPARTEMENT SITUE RUE COMBAREL AVEC GRAND BALCON ET BONNE EXPOSITION - VUE [...]

600 €

Appartement type III au 2ème étage avec ascenseur + cave situé 22-24 rue du[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir