Vie pratique - Conso

Paris Fashion Week Homme : des shows grandioses en troisième journée

  • Les cultures et les inspirations s'entrechoquent avec style chez Givenchy qui s'inspire essentiellement du maharaja d'Indore pour cette collection, dont les vestes de costumes se ferment avec des épingles à nourrice ou des broches. Paris, le 16 janvier
    Les cultures et les inspirations s'entrechoquent avec style chez Givenchy qui s'inspire essentiellement du maharaja d'Indore pour cette collection, dont les vestes de costumes se ferment avec des épingles à nourrice ou des broches. Paris, le 16 janvier FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Chez Givenchy, l'homme est tour à tour chic, glamour, ou rock, et n'hésite pas à porter un long manteau en cuir, avec chapeau et bottines à bout carré. Paris, le 16 janvier 2020.
    Chez Givenchy, l'homme est tour à tour chic, glamour, ou rock, et n'hésite pas à porter un long manteau en cuir, avec chapeau et bottines à bout carré. Paris, le 16 janvier 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Issey Miyake a livré un véritable show avec des acrobaties, des musiciens, et des danseurs pour présenter sa collection automne-hiver 2020 bien évidemment placé sous le signe du plissé. Paris, le 16 janvier 2020.
    Issey Miyake a livré un véritable show avec des acrobaties, des musiciens, et des danseurs pour présenter sa collection automne-hiver 2020 bien évidemment placé sous le signe du plissé. Paris, le 16 janvier 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Comme souvent, le mouvement est au coeur de la nouvelle collection d'Issey Miyake qui propose des vêtements dédiés, souvent amples, et recouverts d'imprimés graphiques. Paris, le 16 janvier 2020.
    Comme souvent, le mouvement est au coeur de la nouvelle collection d'Issey Miyake qui propose des vêtements dédiés, souvent amples, et recouverts d'imprimés graphiques. Paris, le 16 janvier 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Pourquoi se prendre au sérieux quand on peut proposer une collection pleine de fun ? Rick Owens présente une collection androgyne, et joue sur l'asymétrie, les proportions et la superposition. Paris, le 16 janvier 2020.
    Pourquoi se prendre au sérieux quand on peut proposer une collection pleine de fun ? Rick Owens présente une collection androgyne, et joue sur l'asymétrie, les proportions et la superposition. Paris, le 16 janvier 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Sur une multitude de pièces, les volumes sont exagérés surtout au niveau des épaules créant une impression de rigidité. Paris, le 16 janvier 2020.
    Sur une multitude de pièces, les volumes sont exagérés surtout au niveau des épaules créant une impression de rigidité. Paris, le 16 janvier 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Louis Vuitton livre une nouvelle interprétation du costume pour l'automne 2020, le recouvrant de sequins, de volants, ou de motifs en relief. Paris, le 16 janvier 2020.
    Louis Vuitton livre une nouvelle interprétation du costume pour l'automne 2020, le recouvrant de sequins, de volants, ou de motifs en relief. Paris, le 16 janvier 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Un ciel bleu recouvert de nuages blancs... C'est la scénographie choisie par Louis Vuitton pour son défilé. Un imprimé que l'on retrouve sur plusieurs silhouettes de la collection. Paris, le 16 janvier 2020.
    Un ciel bleu recouvert de nuages blancs... C'est la scénographie choisie par Louis Vuitton pour son défilé. Un imprimé que l'on retrouve sur plusieurs silhouettes de la collection. Paris, le 16 janvier 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - La semaine de la mode masculine s'est poursuivie hier, jeudi 16 janvier, à Paris avec de véritables shows - au sens propre du terme - dont le défilé d'Issey Miyake Men qui a fait rimer mode, musique, danse et spectacle pour le plus grand plaisir des convives présents. Virgil Abloh a également fait sensation avec sa nouvelle collection homme pour la maison Louis Vuitton, réinterprétant totalement le costume, tandis que Clare Waight Keller a proposé une collection mêlant Orient et Occident pour Givenchy faisant de la broche et de l'épingle à nourrice les nouveaux accessoires stars de la saison. Retour en images sur les temps forts de la troisième journée de la semaine de la mode masculine.


Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir