Municipales 2020

Rodez : Jean-Philippe Murat manque de colistiers, pas d’idées !

  • Jean-Philippe Murat  et ses futurs colistiers.
    Jean-Philippe Murat et ses futurs colistiers.
  • Échos de campagne
    Échos de campagne
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Quartiers, conseil municipal, indemnités… le candidat se revendiquant du "centre gauche, droit" a avancé de nombreuses idées, vendredi soir.

S’il n’a toujours pas bouclé sa liste ("Il nous manque une dizaine de personnes encore"), Jean-Philippe Murat regorge de projets ! Le candidat, qui se veut dans la droite lignée de Jean-Louis Chauzy, avec lequel il était déjà candidat en 2008, ne cesse de le répéter : "Rodez, c’est une belle endormie. On s’y ennuie et il faut l’animer et la redynamiser autrement qu’en offrant le moindre mètre carré de terrain à des promoteurs immobiliers !". Outre les petites piques habituelles de campagne, l’homme souhaite avant tout se concentrer sur les quartiers. Vendredi soir, il était à Bourran, synonyme pour lui du "tout béton" et "de moins en moins respirable". Pour "redonner un brin de vie à ce quartier", le candidat propose de revoir totalement le Mail en l’aménageannt : "On y réalisera une aire de jeu pour les enfants, des loisirs urbains pour les jeunes et un terrain de pétanque pour les aînés." L’homme promet également d’y construire une médiathèque.

Et d’y mettre en place les mêmes projets que pour tous les autres quartiers de la ville : un budget géré par les habitants, des animations en tous genres, la création d’un poste d’assistante sociale et de vie à destination des seniors et davantage de consultations sur les projets phares de la municipalité. "Les comités de quartier ne fonctionnent plus aujourd’hui. Je souhaite qu’ils soient plus interactifs, qu’ils puissent poser des questions lors du conseil municipal", explique l’handipreneur. Des conseils qu’il promet de diffuser sur le site internet de la Ville "pour qu’il y ait enfin de la transparence sur la gestion de nos deniers ! On est encore l’une des rares villes où les indemnités du maire ne sont pas connues…"

 

Echos de campagne

Et les listes au complet, c’est pour quand ? À moins de deux mois du premier tour (15 mars), seul Christian Teyssèdre se targue d’avoir "largement" les 35 noms nécessaires sur sa liste… Chez Serge Julien, on assure ne pas en être loin et effectivement, plus les semaines avancent, plus il y a du monde sur les photos. Chez Rodez Citoyen, on se dit également confiant. Reste l’interrogation Jean-Philippe Murat. Dernier arrivé dans la campagne, l’homme est parti à "la chasse" aux colistiers dans les quartiers ces derniers temps. Et s’il se murmure qu’il bénéficierait de l’aide d’un certain Jean-Louis Chauzy, avec qui il était candidat en 2008, pour boucler sa liste, la date butoir du dépôt en préfecture est fixée au 27 février. Et on attend toujours la photo d’une équipe complète ! Alors, de là à évoquer la hiérarchie…

Serge Julien réagit à la plainte de Jean-Philippe Murat. Mardi, le candidat Murat a annoncé déposer plainte – même si cette dernière paraît peu recevable –, à l’encontre d’un colistier de l’équipe Serge Julien pour des propos portant atteinte à sa dignité. Jeudi, lors de l’inauguration du local de sa liste, Serge Julien a tenu à évoquer cette histoire : "On connaît la méthode, nous ne sommes pas dupes. Mais ce genre d’attaques nous rend plus forts, plus unis et plus combatifs !"

Bancs publics. Dans la première partie de son programme, Christian Teyssèdre promet l’installation de 100 bancs publics supplémentaires en ville. Les aînés apprécieront !

 

Rodez Citoyen dégaine ses deux premières propositions

Lors de sa cérémonie de vœux, jeudi soir, la liste "Rodez Citoyen" a annoncé deux de ses premières mesures. "Les habitants nous ont fait part de leurs difficultés de stationnement et leur exaspération des embouteillages", ont expliqué Matthieu Lebrun et Marion Berardi, avant d’avancer plusieurs idées dans le domaine : mise en place de parkings relais en périphérie et navettes gratuites vers le centre-ville, extension du réseau du transport collectif, rétablissement du transport à la demande… La liste a ensuite annoncé "l’une de [ses] priorités" : la rénovation thermique des habitats publics et privés. Avant de délivrer ses vœux pour l’an 2020 : "Plutôt que des élus qui font le choix de faire seuls, pensant aller plus vite […], nous souhaitons des élus qui s’engagent à réfléchir global pour agir local, des élus qui s’engagent à faire ensemble avec les habitants, les acteurs associatifs, culturels, sociaux et économiques pour ainsi aller beaucoup plus loin…"

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

74 €

RODEZ / Centre ville : grand garage avec partie cave situé 1, Bd denys Puec[...]

905 €

APPARTEMENT TRAVERSANT SITUE AU 2EME ETAGE AVEC ASCENSEUR LA CUISINE EST AM[...]

45 €

GARAGE FERME ET INDIVIDUEL SITUE RUE DE LA PENDERIE[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir