Decazeville : un conseil municipal de rentrée "express"

  • Les élus ont bouclé cette séance en une demi-heure.
    Les élus ont bouclé cette séance en une demi-heure. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

C’est à un rythme soutenu que le maire François Marty a conduit la réunion de conseil municipal bouclée en une petite demi-heure.

Au menu de cette première séance de l’année : des affaires courantes votées à l’unanimité qui n’ont pas suscité de débats, hormis pour la vente d’une maison située en bordure de l’avenue Léo-Lagrange, l’ancienne maison des jeunes, où les quatre représentants de l’opposition se sont abstenus en raison, notamment, de son prix de vente (45 000 €) peu élevé.

Des décisions modificatives du budget ont été adoptées pour faire face aux dépenses de début d’année dans l’attente du vote du nouveau budget.

En partenariat avec l’office de tourisme, la Communauté de communes et le Département, les élus souhaitent inscrire trois nouveaux chemins de randonnée au Plan départemental des itinéraires de randonnée. Il s’agit de trois circuits, d’une longueur de 9 km chacun, dont les noms évocateurs : Vers la rivière, Nature-histoire-street art et Les grands horizons, mettront en avant les atouts du patrimoine local.

Musée Pierre-Vetter : demande de subvention

Par ailleurs, Evelyne Calmette a présenté le tableau des emplois de la commune, soit 134 postes ouverts pour 90 pourvus, dans les domaines technique, administratif, social, d’animation, sécurité et de la restauration municipale. De son côté, Alain Alonso a présenté la demande de subvention en faveur du musée Pierre-Vetter, "l’inventaire des 15 000 à 20 000 éléments lancé en 2017 devrait perdurer au moins quatre années supplémentaires, c’est une opération obligatoire pour la mise en valeur des collections dans le futur ". Le coût de ces actions estimé à 38 900 € pour 2020 sera financé par la municipalité qui a sollicité le Département à hauteur de 17 000 €.

Enfin, deux voies communales du domaine public seront déclassées dans le domaine privé.

Il s’agit d’un chemin enclavé dans le quartier des Bonnières, à proximité de l’avenue Prosper-Alfaric, et d’une ancienne route, vers le giratoire de Fontvergnes, permettant autrefois l’accès au centre-ville. Lors du prochain, et dernier, conseil municipal de la mandature, il sera question du débat d’orientation budgétaire.

D.M.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

86400 €

DECAZEVILLE idéal investisseur: Immeuble en centre ville sur 3 niveaux comp[...]

48500 €

DECAZEVILLE - Lot de 2 Immeubles à Rénover sur un terrain de 962 m² environ[...]

39000 €

LOCAUX DANS IMMEUBLE COLLECTIF CENTRE DE DECAZEVILLE COMPRENANT En rez de c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir