Actu ciné

"Kaamelott" : un premier teaser du film et une date de sortie avancée à cet été

  • Karadoc (à gauche) et Perceval sont de retour dans la suite de "Kaamelott" qui sortira au cinéma le 29 juillet
    Karadoc (à gauche) et Perceval sont de retour dans la suite de "Kaamelott" qui sortira au cinéma le 29 juillet Alexandre Astier / Youtube.com / Alexandre Astier / Youtube.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Alexandre Astier a réservé une belle surprise aux fans de "Kaamelott" en ce mercredi 22 janvier. En plus d'avancer la sortie de son film au 29 juillet prochain, l'interprète du roi Arthur en dévoile de premières images.

"La patience est un plat qui se prépare à l'avance. Du coup, le film sortira deux mois et demi plus tôt que prévu", alerte Alexandre Astier sur Twitter ce mercredi en accompagnement du premier teaser de son film "Kaamelott".

Les premières images de ce qui devrait être le premier opus d'une trilogie au grand écran confirment le retour de personnages culte qui ont contribué au succès de la série lancée sur M6 en 2005. Les aficionados du programme qui attendent ce moment depuis dix ans reconnaîtront donc Perceval, Karadoc, Merlin, Leodagan ou Venec. Ils s'amuseront également du retour de Christian Clavier dans la peau du jurisconsulte, d'Alain Chabat dans celle du duc d'Aquitaine et d'Antoine de Caunes dans celle de Dagonet. Ils s'étonneront de découvrir par ailleurs de nouveaux visages, pourtant bien connus du public, comme celui de Guillaume Gallienne, ou celui de Sting.

En revanche, le roi Arthur, interprété par Alexandre Astier, est l'un des grands absents de ce teaser qui semble confirmer le ton sombre adopté lors des deux dernières saisons de la série.

Nul doute que le roi Astier distillera d'ici la sortie au cinéma de "Kaamelott", prévue le 29 juillet prochain au lieu du 14 octobre, d'autres teasers qui permettront d'en apprendre plus sur le sort réservé à ces drôles de Chevaliers de la Table ronde.

Pour regarder le teaser : Youtu.be/0R8qsQ8Wvdo

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir