Le "demi-mandat" de Serge Roques

Abonnés
  • Serge Roques s’est dit frustré de n’avoir fait qu’un demi-mandat.
    Serge Roques s’est dit frustré de n’avoir fait qu’un demi-mandat.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À l’occasion de ses vœux, le président d’Ouest Aveyron communauté a fait le bilan de son action depuis la naissance de la structure.

Après ceux à la population, aux résidents de Rulhe, au personnel communal, c’est à la Communauté de communes que Serge Roques a présenté ses vœux pour la nouvelle année. Ses derniers ès qualités de président de cette collectivité territoriale. Et Serge Roques a avoué sa "frustration" de passer le flambeau. "J’ai fait qu’un demi-mandat de trois ans. " Rappelons que la communauté de communes du Grand Villefranchois (aujourd’hui Ouest Aveyron communauté) est née le 1er janvier 217 de la fusion de trois Communautés de communes : Villefranchois, Villeneuvois Diège et Lot et du canton de Najac.

"J’ai essayé d’assembler et de jouer collectif. Nous ne sommes pas dans la supracommunalité mais dans l’intercommunalité. Nous avons précisé en toute transparence et équité les droits et règlements. Nous avons aussi mis en place un pacte financier, avec la dotation de solidarité communautaire et les fonds de concours aux communes ", a souligné Serge Roques, Une structuration, faite aussi, selon lui, à la demande de chambre régionale des comptes. "On a professionnalisé la communauté en créant des nouveaux services, de nouvelles directions. Il y a eu un consensus politique pour cela. Nous avons mis en place un organigramme clair. Certes, cela a entraîné une inflation de la masse salariale, de 600 000 €, mais ce coût supplémentaire a été gagé par des économies. Et nous restons en dessous du ratio moyen." Ensuite, le président a balayé large, passant en revue les principaux dossiers. En premier lieu celui de l’économie, compétence forte d’une Communauté de communes. Il a annoncé l’inscription des actions économiques dans une démarche qualité, la norme ISO 9 001. "Nous sommes les premiers en Occitanie à le faire."

Autre compétence importante, celle des ordures ménagères. Serge Roques a rappelé l’instauration d’une redevance spéciale pour les professionnels, et s’est félicité de l’équilibre budgétaire retrouvé du service. Il a fait part d’un taux unique de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères sur tout le territoire de la communauté pour 2 021.

Ont été également abordés le Plan climat air-énergie territorial (PCAET), le Projet alimentaire territorial (Pat), le Plan local d’urbanisme intercommunal (Plui) et son pendant, le Programme local de l’habitat (PLH). Des dossiers dont auront à se saisir les prochains élus communautaires. En conclusion, Serge Roques s’est voulu confiant pour l’avenir. "L’équipe des anciens aura laissé un socle solide."

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

59000 €

Immeuble comprenant au RDC un local commercial d’environ 45m²+WC+partie rés[...]

58000 €

Aux portes de la ville, dans un secteur résidentiel calme, terrain plat de [...]

159000 €

Au coeur de la bastide, sur la place classée au registre des "Monuments His[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir