Santé

Le Carré santé services de Rodez, nouvelle vitrine pour l’Udsma

  • Prochainement, le site devrait accueillir un laboratoire de prothèses dentaires et plusieurs praticiens médicaux.
    Prochainement, le site devrait accueillir un laboratoire de prothèses dentaires et plusieurs praticiens médicaux. / /
Publié le / Modifié le S'abonner

Près de 6 000 personnes pourront être reçues chaque année dans les nouveaux locaux de l’Udsma, à la Gineste, en service depuis deux semaines.

Il s’agira d’un véritable pôle médical à l’entrée de Rodez. Nous allons globaliser la prise en charge".

À la fin de l’année 2018, le directeur général de l’Udsma Pierre Gigarel évoquait dans ces mêmes colonnes le projet de Carré santé services à la Gineste, devenu une réalité le 6 janvier dernier avec la prise en charge du tout premier patient.

"Faciliter les parcours"

Depuis une quinzaine de jours, ces nouveaux locaux sont donc fonctionnels, regroupant tout un éventail de services jusqu’alors disséminés aux quatre coins de l’agglomération ruthénoise : centre optique, centre de santé infirmier, service de soins infirmiers à domicile, espace dentaire de cinq fauteuils, hospitalisation à domicile… Prochainement, le site de 1 100 m2 devrait accueillir un laboratoire de prothèses dentaires et plusieurs praticiens médicaux.

"L’idée est de faciliter les parcours et d’avoir une meilleure coordination de prise en charge des patients", affirme la direction.

L’Udsma est locataire de ce bâtiment, qui aura nécessité un investissement de 800 000 € lié à la pratique d’activités médicales : parois plombées pour les radios, insonorisation spécifique, fours de cuisson à 1 200 degrés pour les prothèses…

Chaque année, quelque 6 000 patients et clients pourront être accueillis dans ce nouvel espace, dont les ultimes travaux sont en cours actuellement.

Une nouvelle étape d’importance franchie pour l’Udsma, qui a vu le jour dans le bassin millavois dans les années 1830 sous la forme d’une société d’entraide des mégissiers, gantiers ou cordonniers. Il est alors question de constituer une réserve de fonds pour venir en aide, par exemple, à une femme venant de perdre son mari ou à un ouvrier blessé ou malade.

Le concept s’est généralisé et l’Udsma suit aujourd’hui… un Aveyronnais sur trois !

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

89000 €

En exclusivité, à 100 m de la place des Ruthènes dans une rue calme, venez [...]

247 €

RODEZ - STUDIO lumineux et fonctionnel avec parking sécurisé... Proche du c[...]

121000 €

Coeur de ville, T3 duplex d'environ 60 m² refait à neuf en rez de jardin av[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir