Rodez : quatre-vingt-six concurrents planchent sur la Dictée occitane

  • Les enfants sont chaque année plus nombreux à prendre part à la dictée.
    Les enfants sont chaque année plus nombreux à prendre part à la dictée. Repro CPA
Publié le

Les candidats, petits et grands, se sont retrouvés, samedi 25 janvier, aux Archives départementales, pour phosphorer sur un texte de Jean Boudou.

L’édition 2020 de la "Dictée Occitane" a réuni, hier après-midi, dans l’amphithéâtre des Archives départementales, à Rodez, 86 personnes amoureuses de la langue d’oc. Quatre-vingt-six concurrents répartis dans plusieurs catégories de niveaux, à savoir : 16 élèves de cours élémentaire, 16 élèves de cours moyen, 15 collégiens, 4 lycéens, 19 adultes et 16 enseignants et/ou écrivains.

Des milliers dans toute l’occitanie

La dictée de cette année, lue par Christian Andrieu, était tirée d’un texte de Jean-Boudou. Un texte simple pour permettre à tous ceux qui connaissent peu la langue occitane de tenter de l’écrire. Mais il comporte également une partie plus compliquée et technique pour départager les candidats des catégories dites experte ou écrivain, Pour mémoire, la dictée occitane a été créée en 1998 par le Centre Occitan del País Castrés. Très vite, au fur et à mesure des années, d’autres villes se lancent pour le plus grand plaisir des occitanistes. Aujourd’hui, ce sont des centaines de participants répartis dans plus de 40 villes à travers toute l’Occitanie et jusqu’à Barcelone, qui prennent part à l’événement. "Le but de cette dictée est de promouvoir le patrimoine linguistique de langue d’oc, en mettant en valeur la richesse de la littérature occitane", a rappelé l’un des organisateurs, en prélude à la dictée.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?