Emploi

Villefranche-de-Rouergue : les porteurs de projets économiques au café

Abonnés
  • Les entretiens avec les professionnels duraient 20 minutes.
    Les entretiens avec les professionnels duraient 20 minutes. Guy Labro / Guy Labro
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Crédit Agricole a organisé un "Café de la création". Une rencontre qui s’adressait aux personnes envisageant de créer ou de reprendre une entreprise.

Un tel type de rencontre avait déjà été organisé dans d’autres villes de l’Aveyron et du Lot. Mais c’était une première pour Villefranche. Jeudi, le Crédit Agricole a proposé aux personnes de l’Ouest Aveyron qui ont en projet de créer ou de reprendre une entreprise de pousser la porte du bar brasserie Le Glacier pour participer à un "Café de la création". Une initiative originale qui, même si elle n’est pas totalement désintéressée de la part de la banque "verte" ne s’apparente à une opération purement commerciale. " Pas de démarche forcenée", insistent Eric Viarouge, le patron de l’agence de Villefranche, et son équipe. "L’objectif est de permettre à des personnes qui envisagent de s’engager dans une activité professionnelle non salariée de rencontrer des professionnels, de façon à rendre leur projet le plus fiable possible. " Car le parcours d’un créateur, ou d’un repreneur, d’entreprises, est semé d’embûches.

Une dizaine de professionnels a participé ce "Café de la création" : expert-comptable, notaire, assureur, Chambre de commerce et d’Industrie, Chambre des métiers et de l’artisanat, Pôle Emploi, Agence de communication du groupe La Dépêche du Midi, Aveyron initiative, service économie d’Ouest Aveyron communauté, chargés de marchés du Crédit agricole. Un large panel pour répondre à toutes les questions et donner des consultations avisées, qui plus est gratuites. Elles duraient vingt minutes. Le temps de bien appréhender le dossier des porteurs de projets. Certains étaient bien avancés, même concrétisés pour "Ligne Bleue Ecologique" de Julien Adam et Bastien Palazy. Créée en mars 2 019, la société a intégré la pépinière d’entreprises d’Interactis au mois de novembre. "Nous savons que nous n’y pourrons y rester qu’au maximum quatre ans. Donc, déjà, il nous faut penser à préparer la sortie ", explique Julien Adam, qui sur ce "Café de la création", souhaitait rencontrer un notaire et un expert-comptable. D’autres participants n’avaient pas encore bien précisé leur projet d’installation. "Je cherche autour de l’art et de la rencontre, dans les voyages aussi", confiait une jeune femme, alors qu’à la table d’à côté, un jeune homme disait être intéressé par le secteur de l’automobile. Cette rencontre a permis à des gens qui ont des envies d’entreprendre d’échanger, de confronter leur projet, de se rassurer parfois, de lever des freins, de se motiver. Que du positif.

Guy Labro
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

418000 €

Dans un secteur calme, cette villa de 230 m² sur 2 niveaux propose 3 grande[...]

54000 €

Immeuble commercial composé en rez de rue d'un espace vente, à l'étage 2 pi[...]

444 €

A LOUER TRES BEAU TYPE 3 DANS PETIT IMMEUBLE SITUE SUR LA PLACE FONTANGES -[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir