métiers et formation

A Villefranche, l’agroalimentaire offre de bonnes perspectives

  • L’outil pédagogique a été présenté lors d’une séance de travail à Interactis.
    L’outil pédagogique a été présenté lors d’une séance de travail à Interactis. / Picasa /
Publié le / Modifié le S'abonner

Un outil pédagogique a été conçu par les services de la Région pour promouvoir les métiers et les formations dans ce domaine, car les entreprises ont du mal à recruter.

Le conseil régional Occitannie et sa présidente, Carole Delga, ont étudié les perspectives de l’emploi dans le bassin de vie Villefranche-Decazeville-Figeac. "Il existe, dans ce bassin de vie d’excellentes perspectives dans l’agroalimentaire et l’aéronautique…" c’est ce qu’a souligné le conseiller régional local, Jean Sébastien Orcibal, jeudi après-midi, à Interactis en ouverture d’une séance de travail présentant aux divers intervenants du Villefranchois en faveur de l’emploi l’outil pédagogique confectionné par le Service Public Régional de l’Orientation.

Le SPRO a présenté son outil afin de promouvoir les métiers et formations dans le domaine de l’agroalimentaire que l’on peut trouver localement. Un constat : les entreprises du secteur ont du mal à recruter, notamment des gens formés.

"Mon parcours"

Le SPRO a créé un outil pédagogique à destination des demandeurs d’emploi, un film : "Mon parcours dans les métiers de l’agroalimentaire". Il a été présenté aux intervenants, des salariés de deux entreprises : "L’Europe des pains" et la charcuterie Linard, ceux de l’établissement de formation de Beauregard et aux représentants des divers organismes locaux au service des chômeurs.

Samira Pélissier, chef de ligne à L’Europe des pains n’en est pas à son premier emploi. Elle trouve là, elle qui aime le travail du pain une source d’épanouissement au milieu d’un personnel solidaire. Fabien de Lombaerde, après quinze ans dans la restauration (serveur), se félicite d’avoir trouvé un emploi chez Linard. Il a rapidement eu un Contrat à durée indéterminé avec un travail enrichissant, varié et des horaires favorisant la vie de famille. Les deux sont unanimes : "que c’est bien de pouvoir rester travailler au pays…"

De nombreuses petites unités locales

Baptiste Véziès, technicien agro alimentaire et Patrick Pezet, directeur de l’atelier technologique de Beauregard leur succèdent. Ils complètent les interventions et, après avoir mis en valeur les quarante tonnes de produits transformés à Beauregard, dont le foie gras, insistent : "Le tissu local a de nombreuses petites unités d’agro alimentaire offrant un travail varié. Le film a été enregistré sur des clefs USB. Après que Jean-Sébastien Orcibal les ait remerciés pour leur présence des clefs ont été remises aux participants. Pôle Emploi, Greta, Village 12, Mission Locale et CIBC pourront faire connaître les métiers de l’agro alimentaire et leurs avantages dont celui de pouvoir rester au pays."

BERNARD GIBERGUES
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

582 €

A LOUER TRES BEL APPARTEMENT DE TYPE 3 AVEC BELLE VUE DEGAGEE PLACE NOTRE [...]

48000 €

Terrain plat et en pente douce de 2 897 m², constructible sur environ 1 400[...]

55000 €

Superbe emplacement, vue imprenable et exposition Sud Ouest pour ce terrain[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir