Théâtre : "Le médecin malgré lui" revisité, ça déménage !

  • « Le médecin malgré lui, Affreux, Sales, et Méchants ».
    « Le médecin malgré lui, Affreux, Sales, et Méchants ».
Publié le

Le centre culturel affichait salle comble pour la comédie de Molière revisitée présentée sur la scène rieupeyrousaine vendredi soir.

La compagnie franco-italienne "Les têtes de Bois" proposait de découvrir son spectacle "Le médecin malgré lui, Affreux, Sales, et Méchants", à l’espace Gilbert Alauzet. Les acteurs, Mehdi Benabdelouhab, Valeria Emanuele, Évelyne Torroglossa et Pablo FacundoMelillo, s’en sont donné à cœur joie afin de faire rire des spectateurs dont les zygomatiques ont été sacrément mis à contribution ! Si l’acte I de la pièce, dont le décor situe l’intrigue au domicile de Sganarelle et Martine, est joué de façon classique, tout change dès lors que l’on passe à l’acte II situé au domicile de Géronte. Sur des musiques chaplinesques, commencent digressions, dérapages contrôlés, clins d’œil au public, citations empruntées à d’autres œuvres, à des politiques, allusions à l’actualité, changements de registre, références au spectacle en train de se dérouler, au travail de l’acteur, au lieu dans lequel se joue le spectacle, le tout émaillé d’un vocabulaire très actuel et d’un jeu sur les langues, du latin à l’espagnol en passant par l’italien… Cela donne de détonants "Vous emportez le décor, là…" ; "Rodrigue, as-tu du cœur ?/Je vous ai compris" ; ; "Y’a pas d’applaudissements, vous pouvez continuer" ; "Un peu d’impro, Molière ne nous en voudra pas…" ; "C’est une répétition" ; "Y’a des profs de français : on dit j’aimerais bien que vous me disiez, pas dissiez !", "Le rythme, bordel !", "To be or not… non, c’est pas ça", "Nathalie, t’as repéré ? Tu peux me dire qui est cette dame du 2e rang qui n’arrête pas de rire, là !"

Ces improvisations, prévues mais chaque soir différentes, à la manière de ce qui pouvait exister du temps de Molière, avaient tout pour réjouir l’auditoire, surtout si l’on connaissait "son rudiment par cœur", ou plutôt la pièce de Molière sur le bout des doigts, afin d’apprécier au mieux chaque détournement.

Chaque participant aura pu apprécier le professionnalisme de la troupe, capable de gérer à la fois le texte et les improvisations : la difficulté de l’exercice ? Ne pas trop déborder et revenir au texte pour parvenir à raconter à un auditoire écroulé de rire la fin de l’histoire ! Quant aux tableaux vivants qui clôturent la prestation, un vrai régal ! Une troupe à suivre, donc !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

135000 €

Au coeur du vieux Rieupeyroux, au pied de l'église, cette maison dispose d'[...]

528 €

A LOUER JOLI TYPE 4 EN EXCELLENT ETAT DANS LE CENTRE DE RIEUPEYROUX - GRAND[...]

380 €

Au centre de Rieupeyroux, dans petite copropriété de 2 appartements,T 3, en[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir