Communauté de brigades Marcillac-Vallon : des résultats très positifs et encourageants

  • Les 19 gendarmes de la Communauté de brigades, en compagnie du commandant Jacques De Oliveira.
    Les 19 gendarmes de la Communauté de brigades, en compagnie du commandant Jacques De Oliveira.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’inspection annuelle de la Communauté de brigades (COB) de Marcillac-Vallon regroupant les brigades de proximité de Marcillac et de Rignac s’est tenue à l’Espace André-Jarlan de Rignac, en présence du chef d’escadron Jacques De Oliveira, commandant la Compagnie de gendarmerie départementale de Rodez, ainsi que des élus de la circonscription.

L’adjudant-chef Fabrice Caroux, commandant de la COB par intérim, a dressé le bilan 2019 marqué par "des résultats très positifs qui résultent de l’implication au quotidien des gendarmes et la qualité du travail fourni". Les faits délictueux concernant les atteintes aux biens (cambriolages, vols simples, vols liés à l’automobile) et aux personnes sont en forte baisse en 2019. Le taux d’élucidation (70,94 %) est particulièrement tangible au regard de la moyenne nationale (43,21 %). La fermeté de la politique de lutte contre l’usage de stupéfiants, mise en place depuis quelques années, démontre toute son efficacité, les infractions relevées ayant pratiquement diminuées de moitié. Les infractions économiques et financières sont en légère augmentation, essentiellement du fait de l’augmentation des escroqueries par internet. A ce sujet, Fabrice Caroux a rappelé les consignes de vigilance, et notamment "se méfier des propositions trop alléchantes et surtout ne jamais donner ses coordonnées bancaires".

L’insécurité routière a connu une baisse significative de l’accidentologie (huit accidents contre 15 en 2018), en particulier "grâce à une activité police route soutenue". Le relevé d’infractions est en nette augmentation : beaucoup d’excès de vitesse relevés, mais aussi d’alcoolémie, défaut de permis, d’utilisation du téléphone portable…

La Communauté de brigades compte actuellement 19 personnels. A noter l’arrivée en cours d’année du gendarme Charline Bessou (Rignac) et du gendarme adjoint volontaire Thomas Mabille (Marcillac).

L’adjudant-chef Caroux a terminé son intervention en affirmant que les objectifs pour 2020 s’inscrivaient dans "dans la continuité de la politique mise en place depuis quelques années et qui portait ses fruits" : présence sur le terrain et sur les routes, initiative pour rechercher les infractions, approfondissement de toutes les enquêtes, contact avec la population et les élus, poursuite de l’action menée dans le cadre de la PSQ (Police sécurité du quotidien). Le commandant De Oliveira a félicité l’ensemble des militaires de la Communauté de brigades pour leur engagement sans faille et les très bons résultats obtenus, et a tenu a remercié les élus pour leur coopération et les échanges fructueux entretenus, au quotidien avec la gendarmerie nationale.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Valady

122000 €

Valady - découvrez ce terrain de 2193m² viabilisé (eau, électricité et télé[...]

65000 €

Aux abords du village de Nuces venez découvrir cette maison constituée de d[...]

189000 €

A vendre maison de caractère dans un village du vallon à 15 min de Rodez, M[...]

Toutes les annonces immobilières de Valady
Réagir