Santé

Coronavirus : le bilan s’alourdit, un 4e cas en France

  • Coronavirus : le bilan s’alourdit, un 4e cas en France
    Coronavirus : le bilan s’alourdit, un 4e cas en France
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus chinois vient de connaître un bond spectaculaire : selon les autorités du pays, ce sont désormais 5 974 personnes qui ont été contaminées par le virus, et 132 en sont décédées. Hier soir, un 4e cas a été confirmé sur le sol français. 

Un peu moins de 3 000 cas confirmés lundi, quasiment le double le lendemain. Ce que répètent les spécialistes des maladies infectieuses depuis le début de l’épidémie partie de Wuhan mi-décembre semble se vérifier : le 2019-nCoV est plus contagieux que le SRAS, le coronavirus qui avait infecté environ 5 209 personnes en  Chine continentale. A ce stade, selon les autorités chinoises, le virus aurait fait 132 morts dans le pays. 

Hier, le directeur-général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a rencontré le président chinois Xi Jinping, pour faire un point sur la situation. L’OMS s’est engagée à envoyer « des experts internationaux dès que possible pour travailler avec ses homologues chinois sur une meilleure compréhension de l’épidémie » et y apporter une réponse mondiale. L’agence onusienne a également salué la coopération, « la transparence » et les actions mises en place par les autorités chinoises pour contenir le virus. Wuhan, 11 millions d’habitants, le foyer du virus, est placée en quarantaine depuis près d’une semaine. 

Un 4e cas en France jugé « sévère »

A ce jour, aucune nouvelle réunion d’urgence n’est prévue à l’OMS, une semaine après qu’elle ait renoncé à considérer l’épidémie comme une « urgence de santé publique internationale ». Elle a toutefois relevé son évaluation de la menace à l’international liée au coronavirus de « modérée » à « élevée ». Dans le monde, justement, la progression des cas continue. En Europe notamment : en Allemagne, quatre personnes ont été contaminées (des contaminations d’humain à humain, les premières en Europe), et en France. Les trois premiers malades, toujours hospitalisés à Paris et Bordeaux, se trouvent dans un état stable. En revanche, le 4e cas déclaré sur le sol français inspire l’inquiétude : le malade est un touriste chinois âgé de 80 ans, originaire de la province du Hubei, dont la capitale est Wuhan. Hospitalisé à Paris, son cas est considéré comme sévère.

A savoir : un avion décollera ce mercredi de Paris pour procéder au rapatriement des Français vivant à Wuhan et qui souhaitent rentrer en France. Les premiers rapatriés seront « asymptomatiques » mais tout de même confinés et surveillés à leur retour en France pendant 14 jours (c’est la durée maximum d’incubation du virus). Un deuxième rapatriement, concernant les Français présentant des symptômes, sera également organisé à une date pour le moment inconnue.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir