Espalion : le nouveau Méjane ouvrira jeudi 6 février

  • L’équipe du Méjane : Lionel et Simon, entourés de Monique, Loïc et Anou.
    L’équipe du Méjane : Lionel et Simon, entourés de Monique, Loïc et Anou. Repro CPA
Publié le

Le Méjane II, attendu des gastronomes, ouvrira dans une semaine.

Dans une région où la gastronomie se porte bien, le Méjane est un fleuron incontesté des bonnes tables. Philippe et Régine Caralp qui ont ouvert le restaurant en juillet 1980 ont su gagner une clientèle fidèle de gourmets qui apprécient la finesse des plats d’un chef créatif qui a su marier des menus où l’on trouve les poissons et aussi les produits du terroir. Leur succession est un véritable challenge, mais Lionel et Simon qui prennent en main le "nouveau Méjane" possèdent de solides lettres de noblesse.

Lionel a fait ses preuves chez Orsi à Lyon, chez Michel Guérard à Eugénie-les-Bains, et, depuis 1994, chez Michel, puis Sébastien Bras au Suquet, à Laguiole où il était maître d’hôtel. Son complice Simon, vient aussi de chez Bras où il était chef pâtissier.

Lundi soir, c’était l’heure de l’inauguration, en présence d’Éric Picard, maire, de Mmes Benoit et Da Silva de l’association des commerçants "Vivons Espalion", de collègues restaurateurs, de Ginette Bras et Régis Saint-Geniez, des artisans qui ont œuvré à la rénovation des locaux, des membres de leurs familles et d’amis.

Le Méjane nouveau

Les locaux ont subi une rénovation réussie, et la salle de restaurant a belle allure avec un mariage de bois, de pierre, de verre et de toile, aux couleurs gris et bleu gris rappelant la façade, sans oublier une cave à vin. Côté gastronomie, les associés, qui seront assistés de Monique qui a suivi les Caralp durant leur carrière, Loïc en salle et Anou en cuisine, misent sur la continuité, mais en apportant leur touche personnelle. C’est ainsi qu’ils conserveront des plats appréciés comme les ris d’agneau ou le baba au rhum, toujours à leur façon et des créations à base de produits frais du terroir et de saison. Quant aux menus, ils seront renommés et prendront une consonance locale avec le Tanneur, en référence aux anciennes tanneries d’Espalion, le Vieux Palais, le Pont Vieux et Calmont d’Olt.

Déjà, beaucoup attendent vivement l’ouverture. Ils devront patienter jusqu’au jeudi 6 février.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

280 €

Agréable studio rénové, situé en centre ville, place du marché, très lumine[...]

60000 €

Sur les hauteur d'Espalion, à proximité immédiate,  Magnifique terrain plat[...]

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?