Mort de Josette : des obsèques "dans l’intimité familiale"

  • La ferme de Falsot.
    La ferme de Falsot. Repro CPA
Publié le

Josette Burguière, cette agricultrice retrouvée morte dans le dénuement le plus complet le mardi 21 janvier dans sa ferme de Falsot, commune de Rodelle (cf. notre édition du jeudi 23 janvier), a été enterrée mercredi 29 janvier vers 16 heures au cimetière de Rodelle "dans l’intimité familiale", soit la veille de la publication de l’avis de décès (jeudi 30 janvier).

Au grand dam des voisins et villageois qui attendaient de lui rendre un dernier hommage, déplorant un enterrement fait "à la va-vite". Pour eux, l’hommage à Josette ne pourra maintenant se faire que lors de la messe de sépulture prévue le dimanche 2 février à 10 h 30 en l’église Saint-Pie-X de Bozouls

Une heure avant ces funérailles pour le moins très discrètes, à la mairie de Rodelle, à une centaine de mètres du cimetière, on a dit n’être informé ni de la date des obsèques, ni du résultat de l’autopsie réalisée sur Josette Burguière dans les jours précédents, qui a dû conclure à une "mort naturelle", puisque le Parquet de Rodez n’a pas été informé du résultat de cette autopsie.

Selon nos informations, la mort de Josette remonterait entre le vendredi 17 et le samedi 18 janvier.

Laurent Roustan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?