Football : Rodez, enfin maître à la maison ?

Abonnés
  • Pour leur dernière sortie à Paul-Lignon, Valentin Henry et le Raf se sont inclinés face à Châteauroux (2-1).
    Pour leur dernière sortie à Paul-Lignon, Valentin Henry et le Raf se sont inclinés face à Châteauroux (2-1). Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Vainqueurs d’un seul de leurs quatre derniers matches à domicile, les Ruthénois seraient bien inspirés d’améliorer leur rendement,
afin de décrocher de précieux points dans la course au maintien ce vendredi 31 janvier sur la pelouse de Paul-Lignon face à Valenciennes. Coup d'envoi à 20 heures.
 

Ce n’est pas le tout de retrouver son stade, encore faut-il y gagner des points. Depuis son retour à Paul-Lignon, fin novembre, Rodez n’y est parvenu qu’une seule fois, en trois sorties. C’était face à Caen, le 13 décembre (2-1). À part cela ? Deux défaites, contre Le Havre et Châteauroux (2-1, à chaque fois).
Le contenu des prestations ruthénoises méritait peut-être meilleur sort, surtout face aux Castelroussins. Mais toujours est-il que ces revers viennent ternir le bilan à domicile des hommes de Laurent Peyrelade, déjà battus quatre fois chez eux, avec les défaites face à Sochaux (2-0) et Lens (2-1), au Stadium de Toulouse.

La quête de la rigueur

« Paul-Lignon est un atout, lance l’entraîneur aveyronnais pour balayer toute suspicion de problème d’adaptation. Mais on n’est pas arrivé à concrétiser. » L’autre problème, c’est que son équipe a eu tendance à commettre trop d’erreurs défensives. « Il faut qu’on trouve le bon équilibre, prévient-il. C’est bien de poser des problèmes à l’adversaire, mais on ne peut pas se permettre de faire trop de cadeaux. »
La quête de la rigueur semble être la résolution prise par Laurent Peyrelade en ce début d’année. « Nous avons pris beaucoup de buts parce qu’il manquait une seconde ou un mètre sur une intervention », analyse-t-il. Le déplacement au Paris FC (0-0), vendredi dernier, montre que Yohan Roche et ses équipiers sont capables d’oublier ces mauvaises habitudes. « On a concédé très peu d’occasions, apprécie l’entraîneur. Il faut conserver cette mentalité, c’est comme cela qu’on pourra se maintenir. »
Prendre des points à la maison est aussi une solution. Et le plus tôt serait le mieux, même si Valenciennes, avec la meilleure défense du championnat, a tout du parfait empêcheur de gagner en rond.
Pour tenter de redevenir maîtres à Paul-Lignon, les Ruthénois seront privés de Poujol, Alégué (blessés) et Straalman, recruté cette semaine, « pas prêt » selon son coach, mais pourront compter sur leurs supporters. « L’atmosphère est différente des autres stades de L2, affirme l’attaquant Ayoub Ouhafsa. Le public est près du terrain, cela donne un peu une ambiance à l’anglaise. » De quoi laisser espérer Laurent Peyrelade : « Il faut que notre enceinte nous donne la réussite supplémentaire. » Et si c’était dès ce soir ?

Retrouvez ce soir la rencontre en direct commenté
sur www.centrepresseaveyron.fr
 
Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

98500 €

A vendre RODEZ, Type 2 de 45,13 m2, pouvant être agrandi en Type 3 avec un [...]

159000 €

Coup de coeur pour ce très bel appartement de type 3 en duplex, atypique, l[...]

523 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec vue degage[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir