Jean-Marc Lacombe, un candidat "visionnaire"

Abonnés
  • L’équipe de Jean-Marc Lacombe, multiple et diverse.
    L’équipe de Jean-Marc Lacombe, multiple et diverse.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L’entrepreneur Jean-Marc Lacombe affrontera Jean-Philippe Keroslian aux prochaines municipales. Technologie et innovation sont au cœur de sa campagne électorale. L’humain en général, les jeunes et les personnes âgées constituent le moteur de sa campagne.

Je ne vais pas attendre que ma ville subisse, je préfère me projeter ", annonce d’emblée, Jean-Marc Lacombe candidat à la mairie de la ville d’Onet-le-Château.

Il se présente pour la première fois à une élection, face à Jean-Philippe Keroslian, maire sortant briguant un deuxième mandat. Le candidat se veut en rupture avec la politique consistant à se "contenter" de la gestion d’une ville ou à celle consistant à " faire des infrastructures qui coûtent cher aux Castonétois ".

Non, ce candidat qui se dit résolument " ouvert " souhaite une ville ancrée dans le monde de demain et sur les nouvelles technologies.

Pour Jean-Marc Lacombe, la ville du futur ne peut faire l’impasse sur la mobilité et les déplacements. "La thématique de la mobilité douce est importante. Aujourd’hui, sur la commune, il y a des pistes qui ne permettent pas toujours de circuler. Je propose de créer de vraies voies cyclables, aménagées et sécurisées. Il faut arrêter l’hypocrisie surtout qu’il y a des fonds européens pour cela. L’Europe favorise la création des voies piétonnes", souligne le candidat.

L’entrepreneur qui a fondé une société, employant plusieurs salariés se dit très attaché à la commune où il s’est lancé, dans le secteur économique. " J’ai fondé mon entreprise Spi Software, il y a 9 ans à Onet-le-Château. Je suis un chef d’entreprise et je vais tout faire pour qu’Onet reste un pôle économique. Je veux qu’Onet soit fléchée comme un pôle attractif reconnu pour la mobilité intelligente", précise le candidat.

Retenir Bosch et séduire les entreprises

Pour cette vision, Jean-Marc Lacombe et son équipe (d’ores et déjà au complet), s’appuient sur le modèle de la Région Occitanie, reconnu, selon lui, pour son image dans le domaine de l’innovation. Ce dernier terme est cher au candidat qui en fait un pilier de son programme. "Moi, je suis tourné vers l’économie de l’innovation technologique. Pour Bosch, il y a beaucoup à faire ici pour les moteurs de demain, par exemple", ajoute Jean-Marc Lacombe.

Dans sa besace, il a d’autres projets tel ce marché aux mille saveurs, la thématique de la santé, la question des personnes âgées, l’encadrement des jeunes par des mentors qui mettent leur expertise à leur service…

Autant de sujets de campagne qui seront égrenés et discutés au fil des réunions publiques.

La liste "Vivre Onet ensemble", prévoit une réunion publique jeudi 5 mars, à 20 heures, à la salle des fêtes des Quatre-Saisons.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

25 €

Parking extérieur n°32[...]

465 €

ONET LE CHATEAU : Grand T2 d'une superficie de 50 m2 situé en rez de chauss[...]

142000 €

Dans une résidence très prisée, appartement de type 3 en duplex avec jardi[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir