Réaffirmer l’efficacité des secours face aux nombreux accidents de la vie

Abonnés
  • Patrick Galzin, le chef de centre, en pleine intervention, s’adressant aux élus et au public.
    Patrick Galzin, le chef de centre, en pleine intervention, s’adressant aux élus et au public.
Publié le

Plus que jamais les pompiers sont sur tous les fronts : accidents, incendies, événements violents. Le monde souvent dangereux et hasardeux dans lequel nous vivons ne saurait se passer d’eux. Ils sont l’assurance du parapet, de la bouée. Ils sont la promesse de la main tendue. Le centre de secours de Villefranche-de-Panat fêtait la Sainte-Barbe, ce samedi. La salle des fêtes accueillait nombre d’élus locaux, parmi lesquels les maires du secteur, les présidents des communautés de communes Lévezou-Pareloup et Muse-Raspes du Tarn, le sénateur, ainsi que de nombreux représentants du SDIS.

L’adjudant-chef Patrick Galzin, chef de centre, débuta son intervention en réclamant à l’assistance une minute de silence en hommage "aux 11 sapeurs-pompiers morts en service commandé et à ceux disparus en 2019". Il rappela la présence de trois sapeurs-pompiers du centre auprès des populations éprouvées de l’Aude et des Bouches du Rhône.

Bilan de l’année écoulée

Le centre de secours est composé de 29 sapeurs-pompiers : 24 sapeurs-pompiers, 5 membres du SSSM ( 3 médecins + 2 infirmières ). Il dessert 8 communes, soit environ 3200 habitants. Pour l’année 2019, l’activité est en légère baisse de 10 %. 176 interventions ont été réalisées dont 132 secours d’urgence aux personnes, 6 accidents de la voie publique, 28 incendies et 10 opérations diverses. La formation mobilise toujours les pompiers. 1300 heures ont été dispensées, à leur bénéfice, par l’école départementale, au SDIS. Les collectivités et entreprises partenaires du secteur ont été remerciées.

Marcel Boudes, le maire, insista sur l’esprit d’altruisme et de tolérance de nos sapeurs-pompiers. Il salua l’arrivée de trois nouvelles recrues. La supériorité de l’entraide sur le déroulement contrarié des existences avait donc un avenir. Il était là.

À peine sorties de l’enfance, trois jeunes filles, et trois soldats déjà : Noélie, Manon et Célia.

Distinctions et dipômes

Médailles : échelon argent : Julien Fabre, Sébastien Fontanille. Echelon bronze : Alexandre Matet.

Promotion au grade de ser-gent : Philippe Saysset. Au grade de caporal : Alexandre Matet. Au grade de 1re classe : Alexis Calmes.

Diplômes : chef d’agrès une équipe : Philippe Saysset.

Chef d’équipe : Alexandre Matet. Attestation d’équipier feux de forêts : Alexis Calmes.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

230000 €

En exclusivité, proximité lac Villefranche-de-Panat, maison de type 5 en ét[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir