Ménopause : un sujet tabou pour près de 40% des Français

  • 34% des femmes ménopausées ou pré-ménopausées déclarent avoir déjà entendu des commentaires ironiques ou des blagues au sujet de la ménopause.
    34% des femmes ménopausées ou pré-ménopausées déclarent avoir déjà entendu des commentaires ironiques ou des blagues au sujet de la ménopause. Susan Chiang/Istock.com
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - Une enquête réalisée par le groupe MGEN et la Fondation des Femmes souligne le tabou qui subsiste autour de la ménopause. D'après l'étude, 40% des Françaises et des Français estiment que le sujet n'est pas suffisamment abordé. 

La ménopause existe depuis la nuit des temps mais fait pourtant encore l'objet de nombreux tabous et de méconnaissance. Une nouvelle enquête Kantar réalisée en collaboration avec la Fondation des Femmes et le groupe Mutuelle générale de l'Éducation nationale (MGEN) sur plus de 1.500 hommes et femmes le prouve.

Selon l'étude, une femme sur deux concernée par la ménopause éprouve une peur à l'idée de vieillir. Une crainte accrue par le fait que les hommes et les femmes ne sont pas égaux au regard de la société face à la vieillesse, le jugement étant plus fort pour les femmes, estiment 50% des sondés. 

Concernant le passage à la ménopause, 15% des femmes ménopausées ou pré-ménopausées déclarent "mal le vivre". La ménopause peut même faire l'objet de railleries : 34% des femmes ménopausées ou pré-ménopausées déclarent avoir déjà entendu des commentaires ironiques ou des blagues au sujet de la ménopause sans qu'ils ne leur soient adressés directement. 

L'entrée dans la ménopause aurait également, d'après le sondage, des répercussions sur la vie professionnelle : 13% des femmes ont déjà caché les effets liés à leur état au travail et seules 12% des femmes en période de pré-ménopause seraient prêtes à en parler à leur supérieur si elles ressentaient des troubles liés à la ménopause. 

Alors que 47% des hommes pensent que la ménopause devrait être prise en compte dans le cadre du travail, 60% des femmes ménopausées ou en période de pré-ménopause sont contre, "probablement parce qu'elles craignent le regard stigmatisant et la réaction négative de leur entourage professionnel", analysent les auteurs de l'enquête. 

Seules 40% des femmes de moins de 40 ans sont informées sur la ménopause

Heureusement, la ménopause est associée à quelques éléments positifs : 55% des femmes concernées évoquent notamment la fin des contraintes et des douleurs liées aux règles, l'arrêt de la contraception (26%) et le fait de ne plus devoir acheter des protections périodiques (7%). 

Globalement, 72% des Français estiment qu'une plus grande communication autour de la ménopause est nécessaire. Le sujet reste encore largement tabou, puisque 42% des Français reconnaissent qu'ils en parlent "peu" et 39% "pas du tout". L'écart d'âge en dit long sur les connaissances des femmes à ce sujet : 84% des femmes ménopausées s'estiment informées, contre seulement 40% chez les moins de 40 ans. 

Plus préoccupant encore : l'enquête révèle qu'environ une femme de 50 ans sur 2 ignore les risques de santé accrus par la ménopause tels que l'ostéoporose, le diabète, l'hypercholestérolémie, le cancer du sein... Par ailleurs, 90% des femmes ne suivent aucun traitement médical dans le cadre de leur ménopause.

"Les risques liés à la santé restent méconnus, par les femmes comme par les hommes, qui doivent être impliqués et mieux informés, comme personnels de santé, managers, collègues ou conjoints. La levée des tabous sur ce sujet et la réflexion qui doit s'ouvrir pour des droits nouveaux ne concerne pas ici les seules femmes mais toute la société", martèle Éric Chenut, vice-président délégué du groupe MGEN. 

Au vu de ces résultats, la MGEN et la Fondation des Femmes préconisent la mise en place d'une consultation gynécologique gratuite pour toutes les femmes de plus de 45 ans. Une idée à laquelle 93% des femmes de moins de 50 ans se disent favorables.

Enquête réalisée en ligne du 7 au 15 novembre 2019 auprès d'un échantillon de 1.505 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir