Un vent de jeunesse souffle sur Mur-de-Barrez

  • À qui le tour au pied de la tour de Monaco ?
    À qui le tour au pied de la tour de Monaco ? JAT / JAT
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Alain Cézac se retire. C’est Pierre Ignace, tout juste âgé de 24 ans, qui entend relever le défi.

Porté sur les fonts baptismaux en 2014 pour trouver un élan au chef-lieu du Carladez, Alain Cézac n’envisage pas de se représenter. Cet entrepreneur, qui a notamment remis sur pied le château de Taussac et créé les médiévales de Taussac, ne s’est pas retrouvé dans les apparats du politique et les ors de la République, du moins celle pratiquée en Nord-Aveyron. "S’il m’était possible de formuler un regret,ce serait celui que certains de nos projets n’aient pas pu être réalisés faute d’une solidarité locale et intercommunale active", déclarait-il lors de ses vœux. Et d’ajouter : "Notre équipe en six ans a réalisé un bon nombre de choses intéressantes et mis en place des dossiers d’avenir mais le grand échec de notre mandature aura été celui-ci ! N’avoir pas su trouver les mots pour convaincre, n’avoir pas su faire partager notre vision d’un Carladez dynamique, n’avoir pas su trouver l’écoute nécessaire ni pu mobiliser les ressources nécessaires pour fédérer et pour concrétiser des projets simples et évidents ". Il en est allé des tentatives de regroupement pédagogique intercommunal, de commune nouvelle, de coopérative gourmande, de médiévales régionales, d’espaces de coworking et de télétravail, projets non considérés par l’intercommunalité.

Le comité des fêtes comme tremplin

C’est justement cet esprit de solidarité que le candidat déclaré aux élections municipales à Mur-de-Barrez, Pierre Ignace, entend, à son tour (de Monaco) installer. "L’objectif pour Mur-de-Barrez c’est de faire une liste fédératrice pour avoir la plus grande représentativité et de retisser des liens avec l’intercommunalité et les communes. " Ce jeune candidat, âgé de 24 ans, dont le père est dans le conseil municipal actuel, est loin d’être un inconnu. Pierre Ignace, chargé de clientèle pour le groupe Axa, a pris les rênes du comité des fêtes de Mur-de-Barrez voici trois ans puis du Carladez pour étendre sa toile. Le roi de la fête s’en est-il servi comme promontoire pour accéder au trône ? "On a expérimenté beaucoup de choses mais j’ai senti que j’atteignais une limite. J’ai donc voulu me lancer, sans étiquette. C’est un beau challenge, je veux apporter mon énergie et mes idées avec l’envie d’aller plus loin."

D’autant que le maire actuel a lancé deux programmes d’envergure avec le "Site patrimoine remarquable" et le lien tissé avec la principauté de Monaco. Pierre Ignace est porté par son ambition et sa jeunesse avec comme atout d’être un "enfant du pays". Ce qui n’était pas le cas de son prédécesseur, isolé, insuffisamment accompagné qui, en homme libre entend poursuivre son métier, concluant ainsi ses vœux : "Voulez-vous d’un maire pour administrer le territoire et créer 50 places de parking ou d’un développeur économique pour créer 50 emplois sur le territoire ?" Et si Mur-de-Barrez avait maintenant les deux ?

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Mur-De-Barrez

296800 €

Exclu: Maison en pierre, d'une surface habitable d'environ 393m², située da[...]

192600 €

Maison dans le bourg historique entièrement rénovée avec juste quelques fin[...]

23500 €

Maison en pierre dans le vieux bourg de Mur de Barrez au 7 Rue du Pourtalou[...]

Toutes les annonces immobilières de Mur-De-Barrez
Réagir