Rodez Agglomération : le budget 2020 fait… l’unanimité !

  • Pour 2020, le budget global de l’Agglo s’élève à près de 90M€, dont un peu moins de la moitié en investissement.
    Pour 2020, le budget global de l’Agglo s’élève à près de 90M€, dont un peu moins de la moitié en investissement. JAT
Publié le , mis à jour

Le dernier conseil communautaire de la mandature n’a suscité aucun débat mardi 4 février.

En ces temps de campagne municipale, parfois orageux, le tonnerre était attendu sur le dernier conseil communautaire de la mandature. Il n’en a rien été. Le vote du budget pour 2020, certes transitoire, n’a soufflé d’aucune contestation. Serge Julien, candidat de la droite ruthénoise, l’a voté et Matthieu Lebrun, tête de liste de Rodez Citoyen, était absent… "La vie est belle !", s’est d’ailleurs exclamé Christian Teyssèdre à l’issue du vote avant de s’interroger : "Je n’ai jamais vu un budget voté à l’unanimité. Et pourtant, mes adversaires ne cessent de dire que tout va mal…"

Maintien de la fiscalité

Il faut dire qu’à l’Agglo, comme à la Ville, les comptes sont au vert. Une dette maintenue, un investissement toujours plus conséquent – 38,6 M€ l’an passé – avec notamment la construction de trois maisons de santé (Faubourg, Onet et La-Primaube), un développement économique toujours assuré. Et, surtout, une fiscalité constante… "La plus basse d’Occitanie !", se félicite même Christian Teyssèdre. Effectivement, bonne nouvelle : les taux de la CFE (Cotisation foncière d’entreprises), de l’enlèvement des ordures ménagères et du foncier non-bâti n’augmenteront pas cette année.

Pour le reste, le président et les élus – dont certains vivaient leur dernier conseil communautaire, à l’image des "deux Michel", Gantou et Delpal, qui laissent leurs fauteuils de maires du Monastère et de Sainte-Radegonde –, se sont attardés sur les futurs projets de la collectivité. Et notamment celui du parc des expositions, zone de Malan, dont la construction doit débuter courant de l’année 2021. Et qui ne cesse de susciter le débat lors de cette campagne.

Plaidoirie pour le parc des expositions, à Malan

"Il y a eu les mêmes critiques lors de la construction du musée Soulages ! Mais dans dix ans, nos successeurs seront bien heureux de posséder un tel équipement. Car sans cela, il n’y aura plus de salons, ni de spectacles ", a argumenté Christian Teyssèdre, rappelant que la construction du parc des expos coûterait 23 M€, sans compter les subventions extérieures, à l’Agglo. Et de s’avancer sur les retombées directes : "On peut espérer près de 18 M€ pour le territoire chaque année ! ".

"Je vous rappelle que vous étiez contre le musée Soulages lorsque vous étiez dans l’opposition", lui a alors lancé Serge Julien. "C’est faux ! J’ai toujours été pour depuis 1997", a répondu le maire de Rodez. Mettant fin aux débats. Et concluant une soirée des plus calmes. Du pain béni pour la majorité en place en vue des élections de mars !

« Avec Murat, on courait à la faillite »

« Surréaliste », « très grave », « avec Murat, on courait à la faillite »… Depuis plusieurs jours, la liste de Christian Teyssèdre « Notre parti, c’est Rodez » dit « s’inquiéter » des propositions du candidat Jean-Philippe Murat. « Si l’on suit ses propositions, soit il faudrait tripler les impôts locaux, soit fermer les écoles, les crèches, les stades, la police municipale, le service propreté, soit mettre la clé sous la porte […] Tout cela est très grave ! », a rappelé une nouvelle fois la liste dans un communiqué cette semaine. Quand Jean-Philippe Murat, lui, a répondu dans la foulée, en rappelant notamment que les aides promises aux entrepreneurs (7 000 € par emploi créé, prise en charge de 50 % des billets d’avion…) étaient exclusivement destinées à ceux souhaitant s’installer dans la technopole, imaginée par le candidat à proximité de Bosch et que l’ensemble de son programme coûterait 10M€. Bref, entre les deux listes, la bataille des chiffres est lancée ! Et Christian Teyssèdre a promis de revenir à la charge en chiffrant le programme de son adversaire dans les jours qui suivent.
 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

145600 €

Rare à Rodez. Cet appartement de type 2 de 62 m2 environ (43.96 m2 loi carr[...]

340 €

LOCATION APPARTEMENT MEUBLE RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec[...]

644 €

APPARTEMENT DE TYPE 3 EN HYPER CENTRE AU 5 EME ETAGE AVEC ASCENSEUR AVEC CA[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir