Justice : un homme de 28 ans placé en détention après des violences sur sa compagne

  • Le prévenu encourt jusqu'à huit années de prison.
    Le prévenu encourt jusqu'à huit années de prison. Centre Presse Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Devant le tribunal correctionnel de Rodez, un jeune homme de 28 ans était accusé d'avoir violenté sa compagne enceinte.

Dans le box des accusés, un jeune homme de 28 ans, natif de Yaoundé au Cameroun, accusé d'avoir violenté sa compagne, mardi 4 février, au sein de leur domicile de Cransac. Circonstance aggravante, celle-ci était enceinte lors des faits.

Grève des avocats oblige - leur présence est requise lors des comparutions immédiates - le jugement de ce dossier a été reporté au 9 mars à 14 heures.

Le fond de l'affaire n'a pas été abordée mais il a été question de son placement en détention. Toutefois, les juges ont relevé qu'il ne s'agissait pas des premières violences. D'autres faits avaient eu lieu quelques semaines plus tôt.

Arrivé en France en 2017, le prévenu a rapidement rencontré sa compagne à Paris, avant de s'installer à Cransac. 

" Je me sens coupable de ce que j'ai fait, a expliqué le jeune homme. Cela ne me ressemble pas. J'espère avoir une seconde chance." Des propos loin de convaincre la substitut du procureur, Fanny Moles. " Il ne peut pas retourner au domicile de la victime, il n'a pas d'autres endroits où aller. Les garanties de représentation sont faibles."

Placé en détention, il encourt jusqu'à huit ans de prison. 

Ph.H.
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

75000 €

CRANSAC LES THERMES, Maison comprenant local professionnel avec accessibil[...]

112000 €

Maison composée de 2 appartements avec garage sur les hauteurs de Cransac à[...]

153640 €

CRANSAC - La maison est située sur les hauteurs, dans un quartier tranquill[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir