Le club de football en manque de soutien

Abonnés
  • L’équipe première évolue en R3.
    L’équipe première évolue en R3.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Créée en 2001 de la fusion des clubs de foot de La Salvetat-Peyralès et de Rieupeyroux, l’entente "Foot Ségala Rieupeyroux La Salvetat" peut se targuer d’être l’une des associations sportives ayant le plus de licenciés du territoire Ségala Viaur.

Fort de 260 licenciés, le club se compose ainsi : six équipes de U7 à U17, une de vétérans, trois de seniors masculins, une de seniors féminines, une de U17 filles et une, nouvellement créée, de U14 filles. Le club, qui vient de renouveler son label "École de football", attire de nombreux jeunes, voire très jeunes, qui souhaitent s’initier à ce sport. Ces derniers sont encadrés par des éducateurs diplômés d’État, tous bénévoles et parfois eux aussi joueurs du club.

Le wagon de tête est sans nul doute l’équipe première, évoluant en niveau Régional 3. Sur l’Ouest Aveyron, l’entente du Bassin Decazeville-Aubin et, donc, Rieupeyroux jouent à un tel niveau. Le club possède deux minibus pour les déplacements et dispose d’un budget de 65 000 € dont une partie provient de mécénat. Les bénéfices du célèbre tournoi des Ségalis sont également une manne financière non négligeable. Côté infrastructures, les joueurs disposent des installations et des terrains de Rieupeyroux, de La Salvetat-Peyralès et de La Capelle-Bleys dont certains à titre gracieux. Concernant les équipes I et II, elles ont obligation de jouer sur des stades homologués (terrain de Rieupeyroux). Et c’est là que le bât blesse.

Terrain synthétique…

Aujourd’hui, les dirigeants du club interpellent la municipalité de Rieupeyroux sur "son manque de soutien". "Quand on joue à un certain niveau, on reçoit les adversaires sur le terrain de Rieupeyroux, pas toujours bien entretenu. Le problème se pose tous les week-ends. On pénalise certaines équipes de notre club qui ne jouent pas sur le terrain d’honneur afin de le préserver pour le match du samedi soir. L’avenir serait peut-être d’investir dans de nouvelles installations. Un terrain synthétique permettrait à tous les groupes, enfants ou seniors, de s’entraîner et de jouer les matches. Compte tenu de la météo compliquée, les clubs aux alentours mènent d’ailleurs une réflexion dans le même sens."

L’avenir du club va passer par un investissement des pouvoirs publics, municipalités ou communautés de communes. Pour ce qui est de l’investissement des membres du club, ces derniers rappellent que "depuis 40 ans, le stade de Rieupeyroux n’a jamais bougé ! Ce sont d’ailleurs les bénévoles qui ont refait le club house et rénové les vestiaires". Certains dirigeants relèveront d’ailleurs des inégalités dans les soutiens : "Il est primordial d’inciter la culture en milieu rural, mais pas au détriment du sport. Pourquoi donner plus à l’un qu’à l’autre ?"

Enfin, un argument de poids est avancé quant à l’entretien des équipements : "Comment voulez vous attirer des nouveaux habitants et rendre le territoire attractif si on ne soutient pas le tissu associatif ? Des infrastructures en état et entretenues participent également à l’image positive du bourg."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

189000 €

Grande villa de construction traditionnelle en pierre d'environ 225m2, comp[...]

380 €

Au centre de Rieupeyroux, dans petite copropriété de 2 appartements,T 3, en[...]

1150 €

Au centre de Rieupeuyroux, villa de 226m2, comprenant 2 logements. - Maison[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir