Jour de vœux au centre hospitalier

  • Cérémonie des vœux au centre hospitalier Etienne-Rivié.
    Cérémonie des vœux au centre hospitalier Etienne-Rivié.
Publié le

Vendredi 24 janvier, Vincent Prévoteau, directeur du groupement hospitalier de territoire (GHT), en présence du sénateur Jean-Claude Luche, du député, Stéphane Mazars, de Marc Bories, maire de St-Géniez et président du conseil de surveillance ainsi que J.-J. Salès directeur par intérim du site de St-Geniez, les médecins et le personnel assistaient à la cérémonie des vœux du centre hospitalier Etienne-Rivié.

M. Prévoteau a félicité l’ensemble du personnel soignant, administratif et technique pour la qualité de leur travail, de leur engagement et de leur implication au quotidien dans la bonne marche de l’hôpital. Et ce, malgré les difficultés de recrutement, ainsi que la collaboration des médecins libéraux, indispensables au bon fonctionnement de l’établissement. Il a rappelé le rôle essentiel de chaque structure au sein du GHT, et le dynamisme particulier du CH de St-Geniez avec la construction du nouvel Ephad. Il a insisté sur la nécessité de garantir la stabilité des équipes, et a rappelé la place prépondérante que tient chaque établissement au sein de la direction commune, qui est une force et un support au fonctionnement harmonieux de chaque site.

Il a annoncé la création prochaine des 20 lits d’un foyer d’accueil médicalisé (FAM), gérés par le foyer de vie du Colombier (Opteo) en lieu et place de l’Unité Alzheimer et la perspective de transfert de 30 lits d’USLD des Peyrières vers St-Geniez.

Il a ensuite terminé par une note optimiste et annoncé une aide supplémentaire de l’état à l’investissement de 50 000 €.

À cette occasion, il a présenté Cécile Tarrat, directrice adjointe aux finances et Laura Chaussin directrice adjointe à la DRH.

Le maire, Marc Bories, a ensuite lui aussi adressé ses vœux et félicitations pour leur dévouement à l’ensemble du personnel mais a fait part de son inquiétude, de voir que la décroissance brutale du nombre de lits d’Ehpad mettra en difficulté à la fois le personnel avec la suppression de 18 emplois, et les résidents qui risquent de ne plus avoir leur place au sein de l’établissement ; il s’est engagé à être vigilant pour que cela ne se produise pas.

À son tour le sénateur, Jean-Claude Luche, a évoqué le rôle qui fut le sien, dans le développement de l’établissement. Il s’est aussi inquiété que des habitants de St-Geniez-d’Olt et des environs se voient contraints de chercher des alternatives jusqu’en dehors du département pour trouver une solution d’hébergement pour leurs parents âgés. Sans négliger les difficultés humaines qui ne devraient pas être, il a souligné la perte économique que cela constitue pour le bassin de vie.

Le député Stéphane Mazars a clôturé ces prises de paroles en rappelant l’engagement de l’État, avec un plan sur trois ans et un budget de 240 000 € d’aide à l’investissement des neuf établissements aveyronnais.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint Geniez D'olt Et D'aubrac

183000 €

Immeuble comprenant : Au 1er étage, un appartement de type 4 avec terrasse,[...]

35850 €

A vendre, au coeur de GOELIA, magnifique T3 situé en RDC profitant d'une be[...]

220000 €

A VENDRE - Magnifique terrain constructible plat de 5 110 m², libre de tout[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint Geniez D'olt Et D'aubrac
Réagir