Luc-Primaube - Druelle, comme on se retrouve

  • Alexandre Puech (à gauche) et David Vacquier ont joué ensemble à Luc-la-Primaube.
    Alexandre Puech (à gauche) et David Vacquier ont joué ensemble à Luc-la-Primaube.
  • Luc-Primaube - Druelle, comme on se retrouve
    Luc-Primaube - Druelle, comme on se retrouve
Publié le

Le troisième derby de la saison, qui a lieu demain (20 heures), sera marqué par le retour de David Vacquier. L’ancien entraîneur de la première de Luc-Primaube est toujours au club, mais aussi à Druelle depuis 2016.

Rendu à sa "27e ou 28e licence en tant que dirigeant ou joueur" du FC Luc-Primaube, David Vacquier n’emmènera pas ses U11 à François-Niarfeix, demain. La raison ? C’est l’équipe seniors numéro une de Druelle qui s’y présentera et il en est aussi l’entraîneur. "Je n’ai encore jamais affronté la première de Luc en ‘‘déplacement’’. Mais avec trois défaites consécutives, on ne l’aborde pas de la meilleure des manières..."

Monté en DH (actuel R1) en 2013 avec la formation luco-primauboise, le coach vise désormais le maintien chez le voisin. "Après notre défaite à l’aller (0-2) puis celle dans l’autre derby, contre Rodez III (1-5, samedi), on a à cœur de se racheter, assure David Vacquier. Il nous manque trois points pour être tranquilles."

"Balle au centre"

Pour revenir au derby : "Aller jouer un match à cinq kilomètres, c’est toujours un peu particulier. Et d’être sur le banc devant un match de la première de Luc-Primaube, ça va me rappeler des souvenirs (sourire)." Il ne sera pas le seul à en avoir : son joueur Pierre-Louis Pignède est un ancien de la maison et son homologue, Alexandre Puech, a joué avec lui pendant une saison. "On se connaît très bien, entame l’entraîneur luco-primaubois. Pour l’instant, ils nous ont battus en Coupe de France, fin août, puis on a gagné l’aller en championnat, donc balle au centre (rires)." Quelques instants auparavant, au moment d’évoquer la dynamique des siens (deux défaites et un nul), le ton était plus grave. "On n’a pas le choix, il faut s’imposer pour se relancer. Notre objectif, c’est la remontée, mais on a perdu des points bêtement."

Mais il n’y a pas non plus le feu au lac : "Dans le groupe, on n’a que quatre-cinq joueurs qui jouaient en R1 l’année dernière. J’ai lancé beaucoup de jeunes cette saison, donc il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs."

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

934500 €

Villa proche du port de TAUSSAT. Maison de bon standing avec de grand volum[...]

99000 €

EXCLUSIVITE ! Situé au centre du village d'ENTRAYGUES SUR TRUYERE au 1er ét[...]

103000 €

Dans un secteur calme, à 10 minutes de Rodez, à vendre terrain plat et viab[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir