Sport-Santé : un « manifeste pour le mouvement »

  • Sport-Santé : un « manifeste pour le mouvement »
    Sport-Santé : un « manifeste pour le mouvement »
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le Dr Alexandre Feltz est un convaincu de la première heure. Depuis plus de 10 ans, ce médecin généraliste et élu strasbourgeois se démène pour promouvoir le sport-santé au rang de médicament à part entière. Dans un Manifeste pour le mouvement, il revient sur la courte histoire du sport-santé en France. Et celle qu’il reste à écrire.

« C’est désormais un fait prouvé scientifiquement : le sport-santé constitue un médicament. Autant en prévention, qu’en soins », nous explique le Dr Alexandre Feltz. Lui, en est convaincu depuis longtemps. Adjoint à la santé publique et environnementale, à la mairie de Strasbourg (Bas-Rhin), il fut l’un des premiers à relier les politiques de santé publique et de sport à l’échelle d’une ville. A travers par exemple, le développement d’un réseau cyclable, utilisé ensuite comme dispositif de sport-santé, à disposition de certains malades chroniques.

Une histoire récente

Dans Sport-santé sur ordonnance – Manifeste pour le mouvement, le médecin revient sur l’histoire scientifique et politique du sport-santé. Une histoire très récente dont le point d’orgue fut le décret du 31 décembre 2016, relatif à la prescription d’activité physique adaptée, par un médecin. Une avancée certes mais aussi une « déception » pour le Dr Feltz. « Nous espérions un mode d’organisation et de financement national… ». Trois ans plus tard, cette phrase reste d’actualité. Certes, les Maisons de Sport-santé prennent leur essor, mais selon des initiatives et des modes de financement liés à des volontés politiques locales.

Cet ouvrage revient enfin sur le déroulement d’une consultation de sport-santé et donne la parole aux patients qui ont bénéficié de prescriptions d’activité physique adaptée (APA). Avant de conclure sur les contours d’une « ville sport-santé : une cité qui privilégierait le vélo et la marche comme modes de déplacement, qui « ferait la place au vert » et encore qui faciliterait l’accès à ses équipements sportifs.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir