Marges de manœuvre pour le futur

Abonnés
  • Les élus communautaires réunis pour le dernier débat d’orientation budgétaire du mandat.
    Les élus communautaires réunis pour le dernier débat d’orientation budgétaire du mandat.
Publié le

Les élus communautaires ont laissé à leurs prochains successeurs le détail du prochain budget.

Les élus communautaires se sont réunis pour dresser un bilan des actions menées par la collectivité et définir quels seront les grands axes du budget de 2020. Mais force est de constater que le dernier débat d’orientation budgétaire du mandat s’inscrivant dans une période de transition électorale ; ce débat donc sur les futures ambitions s’est effacé au profit de rapports d’activités et d’analyses des budgets précédents, les élus laissant le soin au prochain conseil communautaire de tracer sa route.

Au cours de son intervention, André Martinez, le président de Decazeville communauté, a évoqué la "poursuite du désendettement (ndlr : 12 278 658 € à ce jour) qui, comparé aux recettes de la collectivité est résolument orienté à la baisse".

Une sévère, mais nécessaire, cure d’amaigrissement qui s’est traduite depuis maintenant quatre ans par le rejet de nouveaux emprunts, la maîtrise des dépenses de fonctionnement et le lissage des investissements sur plusieurs années. "Notre stratégie a porté ses fruits et nous disposons aujourd’hui de nouvelles marges de manœuvre pour conduire de futurs projets sur le territoire", a souligné le président.

Envolée touristique

Concernant l’épargne brute, 2 694 898 €, en baisse de 143 693 €, " ce fléchissement s’explique par l’ambitieux programme d’animations culturelles porté à l’occasion du festival Street Art ", explique André Martinez. Pour sa part, Roland Joffre, le vice-président en charge de la culture, estime, "si l’on s’en réfère à l’envolée de la fréquentation touristique, dont la hausse est estimée à plus de 50 %, nous pouvons considérer que le résultat est positif". En bon défenseur de sa paroisse, Jean-Claude Couchet a mis les chiffres en situation, "tant mieux si ce festival a attiré beaucoup de monde, mais le spectacle Hier un village, qui ne coûte presque rien à Decazeville communauté (ndlr : 3 000 €), séduit lui aussi près de 20 000 personnes tous les ans, il mériterait bien un coup de pouce". Proposition rejetée par Roland Joffre, " si j’en avais les moyens, je vous soutiendrais davantage, mais le budget culture n’est pas extensible ".

La bonne gestion remarquée de Decazeville communauté

Présente lors de cette réunion, Éliane Chanavat, perceptrice de Decazeville et comptable publique de la Communauté de communes, a constaté la gestion rigoureuse des comptes de Decazeville communauté qui, dans le classement national des intercommunalités, pointe dans les toutes premières places.

Enfin, prochain rendez-vous, le vote du budget aura lieu lors du prochain conseil communautaire fixé au jeudi 27 février.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

182000 €

Appartement T4, ÉLISA, DECAZEVILLEDans une Résidence neuve au coeur de DECA[...]

79000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de DECAZEVILLE, appartement T2 de 44 m² a[...]

450 €

LOCATION APPARTEMENT T4 DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principal[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir