Le candidat Jérôme Rouve "visionnaire" pour Millau

  • M. Rouve, « là pour Millau ».
    M. Rouve, « là pour Millau ».
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La tête de liste Millau-Demain a pris la parole samedi pour expliquer sa stratégie de campagne. Il a fait plusieurs déclarations d’intention.

Jérôme Rouve a levé une minuscule partie du voile sur son projet politique pour Millau, samedi matin, face à la presse. Entre promesses et grandes intentions, le candidat Millau-Demain a rappelé qu’il était "là pour Millau", "pour y réaliser ce qu’il avait déjà réussi ailleurs". "Mon projet, c’est ce qu’attendent les Millavois. Millau a besoin d’un visionnaire, d’une équipe efficace, dans le concret, sans amateurisme. Il n’y aura pas de mensonges, tout sera finançable."

Ce fameux projet, les électeurs l’attendent, justement. Ce samedi, Jérôme Rouve a promis qu’il allait le dévoiler en plusieurs temps, dans les prochaines semaines. Les médias n’ont donc pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Samedi 15 février, le candidat s’engage à donner le détail de la situation financière de la ville. "On assumera la situation et on trouvera des solutions. Je sais comment aller chercher de l’argent ailleurs, à Bruxelles, Paris, Toulouse ou Rodez. Si la situation est difficile, on priorisera notre projet. On va faire du concret et ne pas faire de promesses."

Du stationnement gratuit

Sur la formation des jeunes, il a répété son intention de créer une école des métiers. "L’enseignement supérieur, nous le ferons", a-t-il juré, en prenant l’exemple saint-affricain, "où The Village forme 600 à 700 jeunes chaque année". Dans cette logique, Jérôme Rouve a annoncé avoir candidaté pour que Millau soit au centre du SNU (Service national universel, qui succède au service national). "C’est l’opportunité d’accueillir 200 à 300 jeunes chaque année."

Le candidat a ensuite assuré qu’il favorisera le développement économique. "Je ferai du cousu main, lance-t-il, sans rentrer dans le détail. Tous les chefs d’entreprise auront mon numéro. Aujourd’hui, on n’aide pas les entreprises." Et de citer le forum de l’emploi, en parlant à la troisième personne. "Ça, c’est Jérôme Rouve qui l’a lancé il y a 15 ans. C’est l’ADN de Jérôme Rouve. C’est du concret."

Le centre-ville ? Il fait un constat alarmant. "Rien n’a été fait depuis six ans." Il promet une solution : "90 minutes de stationnement gratuit en centre-ville. Le samedi, le parking sera gratuit toute la journée pour que les Millavois aillent en centre-ville." Enfin, sur le volet "solidarités", il persiste et signe sur la nécessité de créer une résidence intergénérationnelle, afin de favoriser le vieillissement des seniors à leur domicile. "La collectivité mettra les moyens. Aujourd’hui, on nous parle d’une résidence seniors lancée à la hâte, parce que j’en ai parlé en octobre, mais on a 20 ans de retard." Jérôme Rouve a aussi annoncé vouloir "planter un arbre à chaque naissance", dans le cadre d’un projet “Les pieds dans la forêt”, ou encore de "conforter et réinventer" les services de la sous-préfecture. Comment ? "On va faire des propositions."

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

50 €

Location pour Camping Car - Boulevard Jean Gabriac - A LOUER un PARKING pou[...]

420 €

A LOUER - Rue de la Fraternité, appartement T2 - A LOUER - Rue de la Frater[...]

555 €

Appartement F3 dans une résidence proche du centre ville - N726 Appartement[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir