Le monde de la musique en deuil après le départ de Claire Bonnet

Abonnés
  • Claire Bonnet accompagnée par le pianiste Franck Andrieu lors d’une audition.
    Claire Bonnet accompagnée par le pianiste Franck Andrieu lors d’une audition.
Publié le , mis à jour

A Espalion, et bien au delà, chanteurs, musiciens et mélomanes sont en deuil après le décès de Claire Bonnet survenu samedi 8 janvier.

Professeure de chant dans la cité depuis les années 95, ses compétences sans égales, assorties au sens de la pédagogie et à sa gentillesse, lui ont permis de former des dizaines de chanteurs amateurs mais également professionnels comme sa petite-fille Charlotte. Et si Claire Bonnet avait officiellement pris sa retraite il y a une dizaine d’années, on se pressait encore au portillon et l’on venait de loin pour obtenir un cours de chant hebdomadaire auprès d’elle. Portée par sa passion et par ses élèves qu’elle adorait on pouvait, il y a deux mois seulement, encore entendre sa voix et les notes de son piano dans la salle de cours de l’école de musique de la Gare.

Claire Bonnet était née à Nice en 1928, ville où elle fit ses études et décrocha un premier prix de chant à 18 ans. Dans les années 50, elle rejoignit Paris où son talent lui permit d’obtenir le second rôle, aux côtés de Luis Mariano, dans "Le chanteur de Mexico" au théâtre du Châtelet. Une opérette qu’elle interprétera pendant plus de trois ans. Elle effectuera ensuite plusieurs tournées en France pour des rôles dans des opéras et opérettes avec différentes troupes, côtoyant ainsi de grands chefs d’orchestres comme Roberto Benzi. En 1994, après plusieurs années passées à Avignon, elle rejoint son fils Frédéric à Espalion. Ce dernier est nommé responsable de l’antenne locale de l’école de musique par Jean-Pierre Berlioz, alors directeur départemental qui demande également à Claire Bonnet d’occuper une place vacante de professeure de chant. Ainsi commence pour elle une carrière d’enseignante qui perdurera pendant 25 années. Aujourd’hui Espalion rayonne dans le domaine musical grâce à l’arrivée de la famille Bonnet et au travail accompli par Frédéric et sa mère, tous deux toujours très complémentaires professionnellement. On retrouve les chanteurs formés par Claire dans tous les groupes musicaux espalionnais. Elle a appris à chacun le fonctionnement de la voix par son placement, la respiration et l’articulation. Ceci dans tous les registres : lyrique, classique, moderne, bel canto, variétés... Si Claire Bonnet adorait son métier et ses élèves, la famille restait une priorité. Constamment entourée par Frédéric et sa famille et son autre fils Rodolphe, elle chérissait ses petits- enfants, particulièrement Charlotte et Nicolas qui lui apportaient fierté et sérénité.

Chanteurs, musiciens, amis et proches de la famille Bonnet pourront se retrouver samedi 15 février à 16 heures en l’église d’Espalion pour une cérémonie à l’hommage de Claire Bonnet.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

372 €

ESPALION Dans résidence récente jouissant de très bonne prestations (piscin[...]

146000 €

EXCLUSIVITE - APPARTEMENT T3 TRAVERSANT AVEC TERRASSE - VUE DEGAGEE.Venez d[...]

195000 €

Belle surface pour cet appartement de 123,40m2, il se compose d'une grande [...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?