urbanisme

Rodez : le chantier de la place de la Cité arrive à son terme

  • Vers la fin des travaux sur la place de la Cité, avec les équipes de Manu Fernandez.
    Vers la fin des travaux sur la place de la Cité, avec les équipes de Manu Fernandez. Repro CPA / Repro CPA
  • Vers la fin des travaux sur la place de la Cité, avec les équipes de Manu Fernandez.
    Vers la fin des travaux sur la place de la Cité, avec les équipes de Manu Fernandez. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La réfection de la place avait débuté à la mi-octobre. Le résultat est à la hauteur des attentes.

Ça y est. Le chantier de la place de la Cité arrive à son terme. Sauf intempéries, le pavage sera terminé en fin de semaine. "Puis il restera quand même quelques finitions" glisse Manu Fernandez. C’est lui qui durant ces cinq mois a piloté les travaux de cette place. Son avis sur ce chantier ? "Ce n’était pas le plus facile", lance-t-il.

On peut lui faire confiance, il sait de quoi il retourne. Il fait en effet partie de ceux qui connaissent le mieux cette ville. La société Durand Philippe, plus souvent appelée Durand Pavage, basée en Haute-Loire, lui a confié la responsabilité des récents chantiers ruthénois pour lesquels elle avait été retenue. Ainsi l’esplanade des Rutènes ou les rues pavées du cœur de ville. Avec un résultat toujours nickel !

Il en est de même pour la "Cité" alors que les "paveurs" ont dû composer avec les pentes, les gouttières, les bancs, les arbres, le maintien du "bouchon" de l’ancienne fontaine, etc. Et la météo.

"On ne se plaint pas, on n’a pas eu droit à du grand froid", tempère Manu Fernandez. Mais souvent, son équipe, cent pour cent portugaise, a dû lutter contre le vent et la pluie. Comme c’est le cas encore cette semaine. Reste que pas grand-chose ne semblait les arrêter sur cette place. Qu’ils n’ont délaissé que deux semaines, durant les fêtes de fin d’année.

Il ne fut pas rare d’ailleurs de les voir tous à l’œuvre à une heure où les commerces baissaient les rideaux, avec la musique, portugaise en fond sonore, pour les accompagner. "Il fallait avancer le chantier", explique le chef. Notamment pour éviter de trop ennuyer les commerçants.

Et le moins que l’on puisse dire est que la compréhension entre les commerçants et les "paveurs" fut au rendez-vous. Les seuls éclats de voix qui ont résonné sont ceux des ouvriers eux-mêmes ! Le plus souvent, pour mettre un peu de bonne humeur sur le chantier.

Si bien que toute cette équipe, qui vivait à l’hôtel toute la semaine, force le respect et s’est attiré la sympathie des badauds.

Mais l’on peut imaginer qu’ils ne sont pas mécontents d’arriver au bout de cette place. "L’important c’est le résultat" répond humblement Manu Fernandez, plutôt satisfait, justement du résultat.

Quant à la Ville, élections municipales oblige, elle ne devrait pas organiser d’inauguration festive de la place avant les élections. En revanche, le marché pourrait, lui retrouver sa place assez rapidement. Si aucune date n’a toutefois été arrêtée, il est d’ores et déjà prévu que les forains concernés viennent très prochainement tester "à vide" leur nouvelle place.

Ph. R.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

438 €

Dans le quartier du Faubourg, à deux pas des commerces, appartement T2 enti[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

286 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Appartement agréable proc[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir