Trafic sexuel : une étudiante américaine lance des cours dans les facs de médecine pour une meilleure prise en charge des victimes

  • Les cours proposés portent sur les manières d'identifier les victimes de trafic sexuel et de leur assurer une prise en charge médicale adéquate.
    Les cours proposés portent sur les manières d'identifier les victimes de trafic sexuel et de leur assurer une prise en charge médicale adéquate. BraunS / Istock.com
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - Une étudiante américaine originaire d'Arizona a conçu un programme de cours à l'intention des facultés de médecine afin d'apprendre aux futurs médecins à identifier et à prendre en charge les victimes de trafic sexuel. 

Avec 400.000 victimes aux Etats-Unis, le trafic d'êtres humains devient un véritable enjeu de santé publique. C'est pour cette raison que Jennifer Talbott, étudiante en troisième année à la Mayo Clinic Alix School of Medicine (Etats-Unis) a mis sur pied un programme d'enseignement spécifiquement consacré au sujet pour les étudiants en médecine.

Les cours proposés portent notamment sur les manières d'identifier des victimes de trafic humain lorsqu'elles se rendent chez un professionnel de santé (ce qui est le cas de 88% des victimes aux Etats-Unis) et de leur assurer une prise en charge médicale adéquate.

A ce jour, seules quatre facultés de médecine ont publié des programmes spécifiques de formation sur le trafic d'êtres humains. Ces lacunes se retrouvent également dans les publications scientifiques relatives à la prise en charge médicale dans le cas spécifique des victimes de trafic sexuel. En effet, Jennifer Talbot et Juliana Kling, interne en santé féminine de Mayo Clinic qui a participé à l'élaboration des cours, ont relevé seulement 11 articles scientifiques consacrés au sujet.

"Cela fait ressortir une possibilité d'amélioration, puisque le trafic sexuel est devenu une priorité du programme de santé publique", écrit Jennifer Talbott dans l'American Journal of Preventive Medicine

"Nous espérons que le programme que nous sommes en train d'élaborer comblera cette lacune importante", renchérit Juliana Kling.

Ces cours sont également dispensés gratuitement dans tout l'Arizona aux étudiants et aux professionnels de santé, en partenariat avec l'American Medical Women's Association de Mayo Clinic Arizona et la plateforme en ligne Physicians Against the Trafficking of Humans.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir