Jacques Barbezange, maire sortant de Baraqueville, dévoile sa nouvelle liste

  • De gauche à droite au dernier rang : Alain Bories, Nicolas Sénegas, Gérard Bec, Robert Puech, Olivier Arnal, Sylvie Maurel, Jacques Barbezange. Au rang du milieu : Monique Marty, Christine Bernardi, Murielle Regourd, Joël Laugier, Viviane Geniez, Christiane Gombert, Myriam Bonnefille, Anaïs Blanc, William Bauguil. Devant : Jean-Luc Mesnière, Alicia Calviac, Alain Malaterre, Dorothée Serges-Garcia, Ahmed Boinali, Claire Calmels, Christophe Rauzy.
    De gauche à droite au dernier rang : Alain Bories, Nicolas Sénegas, Gérard Bec, Robert Puech, Olivier Arnal, Sylvie Maurel, Jacques Barbezange. Au rang du milieu : Monique Marty, Christine Bernardi, Murielle Regourd, Joël Laugier, Viviane Geniez, Christiane Gombert, Myriam Bonnefille, Anaïs Blanc, William Bauguil. Devant : Jean-Luc Mesnière, Alicia Calviac, Alain Malaterre, Dorothée Serges-Garcia, Ahmed Boinali, Claire Calmels, Christophe Rauzy. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Il y a peu, Jacques Barbezange faisait part de son souhait d’être candidat à sa propre succession à la tête de la commune de Baraqueville. Il vient cette fois nous présenter ses colistiers. Avec treize nouveaux visages, l’équipe sortante est ainsi remaniée à plus de 56 %. On remarque tout de suite que la nouvelle génération y fait son apparition puisque trois membres comptent moins de 25 ans. Toutes les tranches d’âge de la population y sont pour autant représentées, le plus vieux étant âgé de 72 ans. Cette caractéristique ne relève pas du hasard : à l’instar du nom donné à sa liste "Ensemble, agissons pour Baraqueville", il veut poursuivre dans une optique collaborative. Ce sera le cas dans la concrétisation de projets d’envergure par le biais de concertations, de réunions avec les représentants d’associations ou encore avec ceux du monde économique. Pour cela, il a besoin de relais crédibles issus de toutes les tranches générationnelles.

Fort d’une situation financière plus qu’assainie et d’une dette très sensiblement diminuée (1 356 € par habitant en 2014, 739 € aujourd’hui) tout en réalisant près d’un million d’euros d’investissement par an sur les derniers exercices, la nouvelle équipe, si elle est élue, va pouvoir poursuivre ses réalisations en suivant la même fiche de route, à savoir améliorer le bien-être que l’on souhaite trouver dans un village et garder l’ambition de devenir une ville dotée de tous les équipements dignes de ce nom. Le réaménagement complet du centre bourg et la construction de la salle d’animation qui se trouve aujourd’hui dans les starting-blocks rentrent pleinement dans ce cadre. "Le challenge ne se limite pas à construire cette salle et à la financer mais également à faire en sorte que les Baraquevilloises et les Baraquevillois se l’approprient et qu’elle réponde à leurs attentes", explique le maire sortant. À travers la mise en place d’un Tiers Lieu et d’un atelier de découpe de viande, mais aussi en exploitant tout le potentiel ouvert par la labellisation Village Étape, le développement économique est au cœur de son programme. Toutefois, il ne se limite pas à des réalisations infrastructurelles, il souhaite aussi conforter le volet social notamment en accompagnant mieux ses concitoyennes et concitoyens dans leurs démarches administratives de plus en plus dématérialisées. Il a d’ailleurs pu aborder le sujet publiquement avec le Président Emmanuel Macron en janvier 2019. Sur le plan culturel, de nouvelles expositions et spectacles devraient également voir le jour. Les actions de développement durable à travers de nouveaux projets de couvertures en panneaux photovoltaïques ou de gestion de l’arrosage des stades à l’eau non potable apparaissent également dans la liste de ses propositions. Bien évidemment l’action intercommunale sera aussi une priorité : "Le nouveau gymnase, la construction du Relais d’assistantes maternelle, l’extension de la crèche mobiliseront toute notre énergie". C’est ainsi près d’une soixantaine de propositions, sur tous les thèmes, qui sera traitée si les urnes donnent raison à cette équipe.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

137000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, appartement T3 de 64,42m[...]

223000 €

Situé à Baraqueville, ce terrain constructible de 11 310 m2 possède le tout[...]

37600 €

Terrain de 940 m2 viabilisé et libre de constructeur dans un nouveau lotiss[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir