Patrimoine

Espalion : le château de Calmont affiche une belle activité

  • Par leur présence, de nombreux élus ont marqué leur attachement à l’association.
    Par leur présence, de nombreux élus ont marqué leur attachement à l’association. repro cpa / repro cpa
Publié le / Modifié le S'abonner

Récemment, l’association de sauvegarde du château de Calmont-d’Olt qui œuvre depuis 21 ans à la mise en valeur du site emblématique d’Espalion tenait son assemblée générale à la mairie.

Accueilli par le président Michel Villetard le public - parmi lequel ont notait la présence de Jean-Claude Anglars, Jean-Luc Calmely, Bernard Scheuer, président de l’office de tourisme ainsi que plusieurs élus d’Espalion - a pu assister à la projection qui a permis de suivre en images une riche rétrospective des activités de l’association en 2019.

Les salariés ont successivement présenté les domaines dont ils sont responsables.

L’accueil du public est le domaine de Nicolas Marc. Avec 16 388 visiteurs dont 2 367 scolaires en activité éducative, la fréquentation de Calmont-d’Olt est en hausse de 3 %.

Les nombreux ateliers pédagogiques, les animations estivales, les événements tels que les Jeux de Pâques et de Printemps, Le feu de la Saint-Jean, Sorcières et Citrouilles à la Toussaint et enfin la Murder party, Cluedo qui clôture par une énigme la saison, ont séduit l’assistance et les étudiants. Par ailleurs, les chantiers Rempart qui assurent l’étude et la stabilisation du monument historique classé sont gérés par Audrey Lecourt.

Sept chantiers de bénévoles internationaux ont été réalisés en 2019. Venus de huit nationalités (Angleterre, Argentine, France, Pologne, Irlande, Maroc, Mexique et États-Unis), 151 jeunes et moins jeunes (le doyen venu des USA avait 70 ans) ont offert 2 068 jours de chantier au château.

La technologie au service du patrimoine

C’est l’enceinte extérieure du XVe siècle et de ses 32 meurtrières qui a profité de leur belle énergie. Ces chantiers ont aussi participé à la formation d’étudiants en génie civil d’un IUT toulousain et des Écoles supérieures de conducteurs de travaux (ESCT) de Montreuil et de Marseille. Depuis 1 000 ans Calmont-d’Olt a subi de nombreuses transformations, dues à ses occupants. Barons ou simples soldats et aux bouleversements de notre histoire riche en conflits.

Les archéologues devaient bien souvent installer de complexes échafaudages pour étudier ces évolutions du bâti.

Maxime Pottier, en charge de ce dossier avec l’architecte Yann Lebreton, ont montré comment ils en sont aujourd’hui dispensés, grâce au concours du Cabinet de géomètre ruthénois Christophe Bois. Un travail extraordinaire à la pointe de la technologie, vient d’être offert au château.

Une numérisation en 3D collectant des millions de points de données de haute précision à permis de modéliser le Monument, créant un inestimable support, tel que le souhaite la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), pour les études et stabilisations futures.

Une association en lien avec son territoire

Ce dynamisme se lit dans les partenariats et conventions que Calmont-d’Olt développe avec les collectivités territoriales et les autres associations : Conseil départemental, communautés de communes, municipalité, offices de tourisme, sociétés partenaires comme le Cabinet Bois…

Après la réélection du bureau à l’unanimité, la présentation des projets, les remerciements aux élus, aux services civiques et aux bénévoles, le président à rendu hommage à Simone Anglade, fidèle membre de l’association disparue en 2019.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

564 €

A Louer beau T3 situé au 1er étage d'une résidence avec ascenseur . Ce bie[...]

157500 €

Proche centre-ville, appartement T3 situé au dernier étage d'une résidence [...]

300 €

Appartement de type 1 en bon état composé d'une pièce principale, d'une cui[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir