A La Rouquette, Thierry Serin : "Une équipe jeune, un bon bilan et des projets"

Abonnés
  • Pour le maire sortant, la démocratie participative doit s’exprimer via les projets
    Pour le maire sortant, la démocratie participative doit s’exprimer via les projets Repro CPA
Publié le

C’est un effet inattendu : le mouvement social déclenché fin 2018 a mis les projecteurs sur un monde rural désenchanté. En corollaire, le rôle des maires de petites communes et l’abnégation dont ils doivent faire preuve, bien souvent, dans l’administration quotidienne du territoire qui leur est confié.

Candidat à un troisième mandat

"Pour moi, le maire est un simple citoyen qui s’engage au service de l’intérêt général ", conçoit Thierry Serin, candidat à un troisième mandat. Et il compte bien mettre en avant le bilan de ces douze dernières années : la construction de l’école à Trigodinas et son agrandissement, l’aménagement des Trois routes et la réhabilitation de la zone humide, l’aménagement urbain réalisé à Bros.

"Nous avons réussi notre pari : permettre à des jeunes de revenir s’installer sur leur commune de naissance en leur donnant la possibilité de construire ici. " Avec un bémol, toutefois, concernant l’offre locative qui se révèle actuellement inférieure à la demande. Mais "l’ancien site de l’école du bourg devrait nous donner la possibilité de créer un ou deux logements supplémentaires". Des logements qui pourraient s’avérer très attractifs grâce au projet "Cœur de village" qui sera soumis à la population pour un lancement dès l’automne 2020. Une salle des fêtes plus chaleureuse, plus conviviale, fait également partie des propositions de l’équipe en lice car deux architectes planchent déjà dessus. Mais bilan et projets ne constituent pas les seuls atouts du maire sortant : "Avec une moyenne d’âge de 51 ans et 4 nouveaux conseillers représentatifs de la diversité sociale et géographique, l’équipe municipale devrait obtenir la confiance des administrés ".

De nouveaux venus sur la liste

Ainsi, pour remplacer Cathy Mazars, Marlène Monbroussous, Jean-Claude Fraysse et Jacques Testas qui ne se représentent pas, Dominique Deleris (48 ans, chef de production), Karine Grimal (48 ans, enseignante spécialisée), Céline Lagarrigue (39 ans, assistante administrative) et Gérald Miramont (40 ans, agriculteur) se portent candidats.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à La Rouquette

72000 €

Ces deux maisons reliées entre elles sont situées dans un petit village à s[...]

54000 €

A saisir dernière parcelle d'un petit lotissement de 4 lots situé à 5min de[...]

90900 €

A 15 minutes de Villefranche, proche de Larouquette, au calme et bénéfician[...]

Toutes les annonces immobilières de La Rouquette
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?