Municipales 2020

Rodez Citoyen : "L’écologie ne doit pas être l’apanage de quelques élus"

  • Quelques-uns des colistiers  de l’équipe Rodez Citoyen, désormais au complet.
    Quelques-uns des colistiers de l’équipe Rodez Citoyen, désormais au complet. Centre Presse / Mathieu Roualdès / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Soutenue par Europe Ecologie-Les Verts, la liste a avancé ses nombreuses propositions en matière de transition écologique, hier.

"L’écologie ne doit pas seulement être l’apanage de quelques élus mais une volonté globale." En attendant de dévoiler son programme complet, "d’ici une dizaine de jours", la liste Rodez Citoyen, portée par l’élu d’opposition Matthieu Lebrun, a dévoilé son programme en matière de transition écologique, hier. Et n’a pas manqué également de commenter les propositions "vertes" des autres candidats à la municipalité et notamment celles du maire sortant, Christian Teyssèdre : "On ne peut pas se dire écologiste et vouloir la construction du parc des expositions. Et planter quelques arbres ne changera pas les choses, surtout après les avoir abattus lors du dernier mandat", a expliqué Marion Berardi, première colistière de la liste, avant d’énumérer plusieurs projets de l’équipe Rodez Citoyen.

Concernant les transports tout d’abord avec le souhait d’expérimenter la gratuité des transports en commun, de mettre à disposition des vélos électriques, de créer plusieurs parkings relais avec des navettes gratuites, de mettre en place une plateforme de covoiturage pour les courts trajets domicile-travail…

Gratuité partielle de l’eau, repas 100 % bio à la cantine

Et d’énumérer, dans un inventaire à la Prévert, toutes les autres propositions de la liste en la matière de transition écologique : repas 100 % bio et locaux dans les cantines, création d’une ceinture verte avec l’installation de maraîchers en périphérie de la ville, rénovation thermique des bâtiments publics et aides financières pour les privés, gratuité des premiers m3 d’eau et suppression de l’abonnement annuel actuellement fixé à 38,50 €, collectes d’invendus chez les commerçants, fin des installations de grandes surfaces, interdiction de l’utilisation de pesticides à proximité des habitations… Et bien d’autres propositions dites "incitatives" envers les citoyens. "L’écologie, c’est l’affaire de tous. Et le coût de l’inaction dans le domaine est cinq fois supérieur à celui de l’action. On s’engage à porter ces valeurs avec conviction, comme c’est le cas depuis plusieurs années. Tous les projets seront étudiés au regard de leur impact environnemental", explique encore la liste avant de "s’interroger sur les réelles motivations des autres candidats se revendiquant écologistes." "Quand on voit Combarel, on ne peut pas vraiment dire que c’est un écoquartier…"

 

Echos de campagne

  • A chaque candidat, son meeting. Alors que les réunions publiques s’enchaînent, tous les candidats ont d’ores et déjà prévu un "grand" meeting à la salle des fêtes avant le premier tour. La liste Rodez Citoyen et Matthieu Lebrun ouvriront le bal ce mercredi après-midi, à 16 heures, avant Serge Julien vendredi soir (20 h 15), Jean-Philippe Murat le 24 février (20 h 30) et Christian Teyssèdre le 5 mars (18 heures).
  • Bataille de dettes. Christian Teyssèdre l’avait déjà évoqué lors du dernier conseil municipal face à Serge Julien, le candidat de la droite ruthénoise soutenu par le président du conseil départemental, Jean-François Galliard. Il en a remis une couche, hier : "Quand je vois la dette du conseil départemental, je n’ai aucune leçon à recevoir du candidat Julien. En 2007, on avait zéro euro de trésorerie, aujourd’hui on a 10 M€ ! Le conseil départemental, c’est le contraire… ça pose des questions."
  • "Adhérent à la SPA". Dans son programme, Christian Teyssèdre stipule, en bonne position, qu’il est adhérent à la SPA. Tout sauf anecdotique. Car la cause animale s’est invitée dans la campagne municipale, partout en France. Selon un sondage Ifop, près de six Français sur dix se disent même prêts à voter pour un candidat engagé dans la protection animale ! C’est dire… Et souvenons-nous que le parti animaliste fut l’une des surprises des dernières élections européennes en obtenant 2,2 % des voix, soit bien plus que la liste dite "gilet jaune"… Le candidat Teyssèdre promet même d’aider la SPA à construire une chatterie dans le prochain mandat. Ses concurrents, eux, ne se sont pas encore emparés du sujet.
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

241 €

Appartement de type 1 situé à 100m de la cathédrale et du coeur de ville Si[...]

385 €

A louer dans le quartier de Bourran, à RODEZ, un appartement de type 1Bis d[...]

10000 €

C'est dans la copropriété 'Bellevue' que se trouve ce box indépendant avec [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir