restauration

Rodez : "Les potos" reprennent le flambeau de l’O12

  • Thomas Andren et Jérôme Salvy, « les potos ».
    Thomas Andren et Jérôme Salvy, « les potos ». Centre Presse / Mathieu Roualdès / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Jérôme Salvy et Thomas Andren sont les nouveaux patrons de l’O12, désormais baptisé "Les Potos 12".

 

Sur les murs et le fameux "Kub", le bleu dur a remplacé le rouge. Derrière le zinc, Mathieu et Gilles, les anciens patrons de l’O12, ont laissé la place à Jérôme et Thomas. Au service, Fabiola et Julien sont toujours au petit soin des clients quand Mady et Mathieu s’affairent en cuisine… Hier midi, la nouvelle affaire ruthénoise, "Les potos 12", a vécu son premier service. Et le stress de ces dernières semaines, rythmées par les travaux et les derniers préparatifs, a rapidement laissé place au plaisir. Et à la joie d’être de retour au pays après plusieurs années du côté de Paris !

Convivialité, le maître mot

D’ailleurs, l’ambiance, elle, n’a pas changé lorsqu’on franchit les portes de la brasserie, rue Penavayre. Sur ce point, Jérôme Salvy et Thomas Andren souhaitent s’inscrire dans la droite lignée de leurs prédécesseurs, et amis au quotidien, avec la convivialité comme maître mot. Dans l’assiette, la recette n’a pas changé non plus : plusieurs formules sont proposées le midi ainsi qu’une carte de plusieurs plats, à la sauce bistronomique à l’image de la souris d’agneau proposée lors de ce baptême du feu… Le soir, du jeudi au dimanche, le duo misera sur divers tapas. "On ne veut pas se prendre la tête, reprendre une affaire ici était un rêve pour nous, on est très fiers de l’avoir réalisé", explique le duo, amateur de ballon rond… Jérôme, le Ruthénois, fut d’ailleurs un brillant N.10, passé par le Rodez Aveyron football, Luzenac et le TFC. Avant de se lancer dans la restauration, à Paris, dans le 5e arrondissement, chez un Aveyronnais bien entendu.

Thomas, originaire du Nord-Aveyron, vit quant à lui sa première expérience dans le monde de la restauration. Jusque-là, il œuvrait dans l’informatique. Mais leur rencontre, sur un terrain de… football, a rapidement débouché sur l’opportunité de rentrer au pays. "Je connaissais très bien Mathieu et Gilles et le passage de témoin s’est parfaitement déroulé. C’est un joli projet pour nous", explique encore Jérôme, fier d’avoir retrouvé ses amis de jeunesse dans la préfecture… Il y a quelques jours, tous se sont d’ailleurs retrouvés autour d’un verre pour l’inauguration de cette nouvelle adresse. Et, paraît-il, qu’il fallait déjà pousser les murs… De bon augure ? "On espère que ça va durer, on est plus que prêts en tout cas", sourient les deux "potos".

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

330000 €

Quartier résidentiel du centre ville, jolie maison spacieuse et lumineuse c[...]

335 €

TYPE 1 LUMINEUX DANS RÉSIDENCE DE STANDING A PROXIMITÉ DE LA CATHÉDRALE AVE[...]

535 €

TYPE III SITUE DANS SECTEUR CALME PROCHE LYCEE FOCH AVEC UNE BONNE EXPOSITI[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir