Une conférence très enrichissante proposée aux jardiniers

  • Les nombreux participantsà cette conférence.
    Les nombreux participantsà cette conférence.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Une grainothèque va être créée au sein de la médiathèque

La médiathèque de Luc-la-Primaube a décidé d’organiser une série d’animations autour du thème des jardins, de la nature et de protection de l’environnement. Une initiative louable. Une conférence ouverte à tous, jardiniers débutants, experts, abonnés ou pas à la médiathèque était organisée mercredi dernier et animée par Joël Dendaletche de l’association Biodiva. Les bibliothécaires Florence, Géraldine et Émilie ont accueilli les nombreux participants.

En effet, une grainothèque va être créée au sein de la médiathèque avec les abonnés-jardiniers.

Un présentoir à graines, des sachets, une notice explicative et de la documentation permettront à qui le souhaite de venir déposer ou prendre des graines de légumes ou de fleurs.

Les objectifs étant de maintenir la biodiversité et préserver l’environnement, favoriser l’accès à une alimentation saine pour tous, renforcer les liens sociaux et sensibiliser les citoyens à la lutte pour la liberté d’échanger et de produire des semences. Les objectifs de la grainothèque dépassent le simple échange de semences. C’est un outil de partage qui permet de développer le jardinage et les liens sociaux, mais aussi de préserver la biodiversité et la souveraineté alimentaire.

À l’aide d’un diaporama, Joël Dendaletche a expliqué le pourquoi de la création d’une grainothèque et comment.

Quelles sont les bonnes raisons de produire ses propres semences : pour faire des économies, pour partager avec des amis, créer du lien, participer à la sauvegarde des espèces menacées, pour adapter les variétés à son terroir, à son climat, par plaisir de faire soi-même… Il a présenté ensuite les différents types de reproduction sexuée chez les plantes. Les plantes autogames sont bisexuées et généralement s’autofécondent comme les tomates, haricots, laitues, blé, pêcher… Leur variabilité génétique est pauvre. Les hybridations peuvent crée de nouvelles variétés… Une conférence très enrichissante qui s’est terminée par un buffet dînatoire.

Pour que ce projet vive et perdure, il faut qu’il soit porté par les jardiniers dans une démarche participative.

La grainothèque devrait commencer à fonctionner en mars.

Renseignements au 05 65 71 99 67.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

547 €

A louer appartement 3 pièces dans une résidence récente et fermée, au coeur[...]

454 €

Au centre de La Primaube, local commercial d'une surface de 40 m2.Chauffage[...]

440 €

Dans résidence sécurisée 'Le Clos Beauséjour', au centre de La Primaube, jo[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir