Gastronomie

Top Chef : 6 sérieux prétendants au titre 2020

  • La promotion 2020 de "Top Chef" sur M6
    La promotion 2020 de "Top Chef" sur M6 M6 / M6
  • David Galienne sera le chef étoilé à abattre durant la 11e saison de "Top Chef"
    David Galienne sera le chef étoilé à abattre durant la 11e saison de "Top Chef" M6 / M6
  • Mallory Gabsi, le jeune talent de la 11e saison de "Top Chef"
    Mallory Gabsi, le jeune talent de la 11e saison de "Top Chef" M6 / M6
  • Pauline Berghonnier, la dextérité féminine pour faire trembler la promotion masculine de "Top Chef" 2020
    Pauline Berghonnier, la dextérité féminine pour faire trembler la promotion masculine de "Top Chef" 2020 M6 / M6
  • Gianmarco Gorni sera le trublion italien de la promotion 2020 de "Top Chef"
    Gianmarco Gorni sera le trublion italien de la promotion 2020 de "Top Chef" M6 / M6
  • Martin Feragus, le technicien habitué des palaces de la promotion 2020 de "Top Chef"
    Martin Feragus, le technicien habitué des palaces de la promotion 2020 de "Top Chef" M6 / M6
  • Arthur Vonderheyden, le cuisinier globe-trotter de la 11e saison de "Top Chef"
    Arthur Vonderheyden, le cuisinier globe-trotter de la 11e saison de "Top Chef" M6 / M6
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - M6 enverra le premier service de la onzième saison de son concours culinaire fétiche mercredi 19 février, à 21h05. Jeunes chefs prodiges, talents experts de la cuisine de palace ou cuisiniers visionnaires en phase avec la nouvelle scène culinaire, cette promotion 2020 fera éclore invariablement de nouveaux personnages dont on entendra parler après la finale... Présentations. 

David Gallienne

On aurait pu le découvrir en chef invité, mais le chef étoilé du Jardin des Plumes, à Giverny, a choisi de se lancer un défi. Désormais chez lui dans son hôtel-restaurant normand, après avoir collaboré étroitement avec le chef artiste Eric Guérin, David Galienne sera le seul cuisinier déjà distingué par le guide Michelin dans ce concours. Il incarnera donc le candidat à abattre pour ses concurrents. Pour autant, David Gallienne espère bien user de ses créations végétales et de ses bouillons aromatiques pour devenir le premier chef étoilé vainqueur de "Top Chef".

Mallory Gabsi

Vainqueur du concours des Disciples Escoffier pour le Benelux en 2014, c'est le petit prodige pour lequel les jurés Darroze, Etchebest, Sarran ou Pairet devraient se disputer. Ce jeune talent est le seul à travailler dans un restaurant doublement étoilé, à savoir le Seagrill, à Bruxelles. Une table où Mallory Gabsi a cuisiné à tous les postes. Incarnera-t-il le technicien de la promotion ? Son expérience a également été affûtée par un passage à Bruges au restaurant triplement étoilé Hertog Jan. 

Pauline Berghonnier

Peu de talents féminins sont présents au sein de cette nouvelle promotion "Top Chef". Mais, le parcours de la jeune Pauline Berghonnier lui permettra de tenir tête à ses concurrents masculins. Car la cheffe a été élevée à l'école Ducasse. Elle a travaillé en tant que sous-chef du restaurant Ore au Château de Versailles - une table prestigieuse dressée par Alain Ducasse pour ressusciter les coutumes culinaires du XVIIIe siècle. Elle est aujourd'hui la cheffe de cuisine du bistrot Allard à Paris, table de légende du quartier de Saint-Germain-des-Prés, inscrite dans l'escarcelle Ducasse. 

Arthur Vonderheyden

C'est le globe-trotter de la bande. A chaque saison, un cuisinier talentueux ravit les papilles en dehors des frontières hexagonales. Arthur Vonderheyden cuisine quant à lui en Jordanie, au restaurant La Capitale dont il est chef. Une adresse de prestige abritée par le service Four Seasons Hotel. Voilà un candidat sérieux compte tenu de son expérience auprès de l'Atelier Joël Robuchon et une formation à l'Ecole Lenôtre. 

Gianmarco Gorni

Voilà la touche italienne du programme. Il y a fort à parier que le chef du restaurant Goguette à Paris réalise un joli parcours dans "Top Chef" grâce à sa maîtrise d'une cuisine contemporaine et décomplexée comme celle de Sylvain Sendra chez Itinéraires, table parisienne dont il fut le second. Parfaitement en phase avec les nouvelles réussites de la scène culinaire, Gianmarco Gorni aimerait ouvrir un restaurant d'ici deux ans qui serait la promesse d'une expérience gustative unique. Côté technique, même si la cuisine gastronomique ne compose pas ce qui lui plaît, le jeune chef italien sait manoeuvrer les casseroles depuis son expérience aux côtés de Thierry Marx au Mandarin Oriental et au restaurant étoilé de David Toutain. 

Martin Feragus

C'est l'expert du concours. Martin Feragus est le sous-chef du Lutetia, l'établissement cinq étoiles de la rive gauche parisienne. Et c'est un spécialiste des codes de la haute gastronomie, et plus particulièrement de la cuisine de palace. Le chef a travaillé précédemment au Four Seasons George V, au Prince de Galles, mais aussi chez Yannick Alléno au Meurice ou encore au Mandarin Oriental aux côtés de Thierry Marx. Sa  candidature est d'autant plus sérieuse que sa signature se base sur des inspirations japonaise et scandinave qui sont généralement applaudies pour la finesse de leurs préparations. A l'instar de Camille Delcourt, vainqueur de la saison 2018 qui rêvait de devenir Meilleur ouvrier de France, Martin Feragus  ambitionne lui aussi de porter le col bleu, blanc, rouge...comme Philippe Etchebest. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir